Certains d’entre vous pensent peut-être “Une compote ? elle s’est pas foulé sur ce coup-là, la Kat !!”
C’est vrai que ce n’est pas une recette très compliquée, mais je voulais partager avec vous mon petit tour de main, à savoir : faire une compote sans eau ajoutée.

Quand les Marmailles n’étaient encore que des Marmaillons, toutes les compotes (les purées aussi) étaient faites maison.
Je coupais les fruits, les mettais dans une casserole d’eau pour les faire cuire… et je me retrouvais toujours avec plein d’eau à vider avant de mixer pour ne pas avoir de la soupe de fruits. Certes, cette eau était un genre de jus cuit, et on pouvait le boire (ou plus sympa, le gélifier à l’agar-agar pour en faire un dessert bien frais), mais je me disais que beaucoup de saveurs et de vitamines devaient s’y être diluées.
D’où les compotes sans eau ajoutée !

Pour environ un litre de compote :
2 kilos de pommes
1 ou 2 poires (je mets toujours un peu de poire dans les compotes de pommes, ça affine le goût, je trouve)
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

Epluchez et coupez pommes et poires en morceaux.
Mettez-les dans une grande casserole, ou un faitout et mettez au feu, sans rajouter d’eau.
Mélangez de temps en temps. Au bout d’un moment, les fruits vont libérer leur propre jus et cuire dedans.
Selon le revêtement de votre casserole, ils peuvent même caraméliser un peu avec leur propre sucre…  mmmm…
N’oubliez pas de rajouter la vanille et la fleur d’oranger.
Quand c’est cuit, mixez, mettez en pots la compote toute chaude.
Hop, renversez les bocaux pour que ça stérilise et laissez refroidir avant de mettre au frais.