Cake Design et Pâtisserie Décorative

Gâteau banquise en pâte à sucre (et grosse galère)

Oh la la, la vache ! Que ce gâteau banquise m’a donné du fil à retordre ! Demandez à Monsieur Mari qui nous a supportées, moi et mes humeurs, le pauvre…

Ce ne sont pas les petites décos les responsables de mon probable ulcère, qui ont été faites tranquillement à l’avance, non : j’ai « galéré grave » avec la génoise.
Je suis toujours hyper ambivalente avec ces gâteaux 3D : ce n’est pas parce que c’est beau, que ça doit tolérer d’être bof au niveau du goût. Et le souci, c’est que sous la pâte à sucre, il faut nécessairement un gâteau qui se tienne, et donc plutôt une génoise.
Oui, mais moi, la génoise, je trouve que ce n’est pas très festif, donc je veux toujours y mettre une touche en plus, un bon fourrage, une ganache moelleuse…  Je suis partie sur une recette de gâteau moelleux au chocolat, avec une ganache à l’abricot.

Ca, c’était le plan A…. qui n’a pas survécu au démoulage-décomposition, je mets donc de côté ce premier gâteau-puzzle pour le petit-déjeuner.
Je constate donc un peu tard que cette recette ne peut pas être utilisée pour mon gâteau. Un peu tard, parce que dans le bol de mon robot, j’avais déjà installé une partie des ingrédients pour le 2e gâteau (je voulais une génoise à étage, et donc plusieurs gâteaux à superposer).
Peu importe, j’improvise avec ces 150g de cacao non sucré et les 350g de sucre qui les accompagnent en rajoutant un tant pour tant de farine et de beurre. Jusque là, le plan B fonctionne, je fais donc mes 4 couches de gateau au chocolat.

Je garnis de ganache, j’empile, et je remets au frais, parce que quand même, je le trouve un peu mou du genou, ce gâteau.
Quand je le sors du frigo pour appliquer le fond de pâte à sucre, il s’est trop imbibé, et il se délite d’autant plus que la ganache se réchauffe un peu trop vite à température ambiante : impossible à recouvrir ni à déplacer !!
Bon, là, il est déjà minuit la veille de la fête d’anniversaire pour laquelle je me suis engagée à faire ce (peut-être) joli gâteau…. et je commence à paniquer.

Du coup, je passe au plan C : assurer mes arrières, et donc gâteau au yaourt (légèrement transformé pour plus de moelleux) que je décide de fourrer au gâteau choco-ganache raté que j’aurais mixé pour avoir un fondant ! Dans l’adversité, qu’est ce qu’on peut être créatif !
(Au passage, je me félicite d’avoir fait des réserves de pâte à sucre, parce que même s’il a -en plus- fallut en reteindre, au moins, j’ai de quoi recommencer)
Fatiguée, je ne réfléchis pas…. et cuit mon gâteau dans un moule au diamètre trop petit, et qui ne pourra donc pas accueillir toutes mes décos préparées à l’avance !!

Si vous connaissez votre alphabet, vous devinez qu’on passe au plan D : recommencer.
Une première couche de gâteau au yaourt cuit bien…. mais à 2h du matin, je n’ai plus d’oeufs pour la 2e…..
Le lendemain, les yeux cernés et le baillement aux lèvres, je me lève tôt et fonce en acheter : c’est qu’il faut que le gâteau prenne le temps de cuire ET de refroidir….  avant qu’on parte, à 14h dernier carrat.

Ce fut juste, croyez-moi, j’ai fini 20 minutes avant !
J’ai eu donc le temps de creuser mes gâteaux, de les fourrer avec la mixture du gâteau raté mixé, de superposer, poser la pâte à sucre, et de coller l’igloo.
Les petites décos furent emmenées à part, dans un carton, entourées de sopalin, pour être collées sur place.
Tout a supporté les 2h de voiture, et tout le monde était très content du résultat (surtout moi…. et Monsieur Mari soulagé que ce soit fini)

Voici donc les photos…. et les recettesgâteau banquise

Ganache à l’abricot :
60g de crème fraiche liquide
100g de chocolat blanc
25g de beurre
quelques gouttes d’arôme abricot
Faites bouillir la crème fraiche liquide, et versez-la le chocolat haché ou en petits morceaux. Mélangez jusqu’à homogénéité, rajoutez le beurre pour qu’il fonde dedans (si le mélange refroidit trop vite, repassez au bain-marie tiède).
Entreposez au frais.gâteau banquise

Pour le gâteau au chocolat (celui qui se démoule comme il faut !)
125g de beurre mou
175g de sucre
75g de cacao non sucré
125g de farine
3 oeufs
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
25 cl de lait fermenté
1 cuillère à café d’extrait de vanille

Battez d’abord le beurre avec le sucre pour avoir un mélange homogène. Ajoutez le reste des ingrédients.
Faites cuire 30-40 minutes à 200°C.

Mixez le gâteau au chocolat avec 4-5 grosses cuillères à soupe de ganache : vous devez obtenir une pâte.gâteau banquise

Gâteau au yaourt moelleux (il en faut 2)
1 yaourt nature
3 oeufs
1 pot de yaourt d’huile de tournesol
2 pots de yaourt de sucre roux
3 pots de yaourt de farine
1/2 pot de nectar d’abricot
1/2 pot de lait fermenté
1 sachet de levure
1 sachet de sucre vanillé.

Faites mousser les oeufs avec le sucre avant de rajouter les autres ingrédients.
Faites cuire 50 minutes 200°C et laissez bien refroidir.
Découpez le dôme.gâteau banquise

Montage :
Nectar d’abricot
Pâte à tartiner
Avec une pointe de couteau, découpez un cercle à 2 cm du bord et sur 2 cm environ (n’allez pas jusqu’au fond). Evidez ce rond de gâteau (là, une petite spatule coudée est un plus pour avoir un fond plat).
Avec un pinceau, imbibez le fond du trou de nectar d’abricot et remplissez avec la pâte au chocolat-ganache.
Faites la même chose avec le 2e.

Etalez un peu de pâte à tartiner sur le dessus d’un gâteau, posez le second dessus, et recouvrez tout (dessus et côtés) avec cette même pâte pralinée.
Y’a plus qu’à recouvrir de pâte à sucre… et passez à la déco !!

A la découpe, le rendu est très joli, et le gâteau est bon !!!  OUF  !!gâteau banquise

12 Commentaires

  • Tu me fais rire avec ton histoire … qu’est ce qu’on peut être obstinée des fois quand on a une idée en tête !! 🙂 … tu as bien fait de persévérer, il est superbe ce gâteau.

    • hé hé, c’est sûr que je ne suis pas la moitié d’une tête de mule !!

  • The strange fact I came to know was that sunflower oil is used for the preparation! I never knew the usage of sunflower oil in the preparation of these items because I have heard that it might take away the tastes. However these 3D cakes look amazing!

    • Hello
      thanks for visiting from so far 😉
      Yes, here in France, sunflower oil is currently used in everyday cooking. I don’t know if the sunflower you have in your country(where are you from ?) is the same as here, but our has no particular taste (which is not the case which olive oil, for example)

      however, i’m glad you liked the cake !
      don’t hesitate to come back 😉

  • Oh la la quelle histoire !!! Lol cauchemars en cuisine ;-))) mais au final ton gâteau est superbe et a l’air délicieux !! C’est sympa l’idée d’avoir utilisé le gâteau au choc pour ‘fourrer » le gâteau au yaourt ! Cela doit être bon et c’est très beau à la découpe !! Bravo !
    Puis quel humour.. J’adore 😉
    Ravie d’avoir découvert ton article bonne journée

    • Merci de ta visite, et de tes encouragements…. et ainsi, merci de m’avoir fait découvrir ton blog les gourmandises de Fanie, et tes talents en gâteaux 3D !

  • Il va falloir que tu ouvres une boutique!!! Des gâteaux sont trop beaux!!! Je rêverai d’en faire autant… Mais je crois que c’est bien ton domaine… Tu as de l’or dans les mains!!!
    J’en profite, je t’ai tagué sur mon blog: madeincooking.canalblog.com

    • Hé hé….. parfois cette idée vient me titiller l’imagination….. qui sait ?
      merci de tous tes compliments…
      je vais aller voir ton tag….

    • Merci ! et franchement maintenant que j’ai balisé le terrain avec toutes les choses à ne pas faire, c’est à la portée de tous !!

Répondre à Cécile X