Je ne suis pas une contemplative.
Les paysages de nature, la verdure, la montagne… ça m’ennuie.
Je préfère goûter !

Le principe d’un Raid pâtisserie, je vous l’expliquais l’année dernière lors de ma première édition, c’est de chausser ses baskets (ah ben ouais, avec tout ce qu’on va s’enfiler, le faire en marchant est un minimum pour mater -un peu- la culpabilité diététique) et d’arpenter une ville d’endroits gourmands en haltes délicieuses.
Interdiction de manger du salé !

Voilà comment ça s’est passé cette année, à la découverte de nouveaux plaisirs sucrés toulousains.
Ca commençait pourtant bof-bof, un ciel maussade et un fond de l’air frisquet… départ pour la tournée des bonnes adresses toulousaines
Mais il m’en fallait plus pour renoncer…

Petit déjeuner chez Perlette … une adresse qui m’avait été suggérée l’an dernier, après mon premier raid.
Attention, il y a Perlette le salon de thé, et Perlette la pâtisserie quelques rues plus loin, c’est bien dans le premier que nous sommes passé.e.s, nous voulions nous installer confortablement.le salon de thé Perlette, bonne adresse à ToulouseForte de mon expérience précédente, où Marmailles et Mari avaient calé après la première grosse gaufre, cette fois j’avais posé une interdiction de petit déjeuner préalable… Non mais.
C’est donc bien affamé.e.s que nous nous sommes jeté.e.s sur : Deux Paris-Brest..le µParis-Brest de chez Perlette, une bonne adresse gourmande de Toulouse…une part de moelleux chocolat et sa chantilly maison Moelleux au chocolat mangé lors du raid pâtisserie à Toulouseet une tartelette fraise-basilic,une tartelette dénichée dans un des bonnes adresses de toulousainesLe tout accompagné de thés et de 2 chocolats chauds (aromatisés vanille pour l’un et spéculoos pour l’autre).
J’ai trouvé le moelleux un peu dur, peut-être trop froid, mais le reste était vraiment délicieux, notamment la tartelette dans lequel le basilic apporte une note de fraîcheur délicate et très aromatique.

Allez zou, on s’en va… on déambule dans le coin, Toulouse est encore en plein éveil… et puis ..

Deuxième étape (après 45 minutes d’arrêt au stand Lush décrété par une Grande Marmaille adepte de produits éthiques qui sentent bon) : une glace chez O Sorbet D’amour… (Octave qui était sur ma to-eat list ayant fermé…)
Régalant !
Une seule boule par personne parce que le prix est un poil élevé.. mais ça les vaut.
Pain d’épices-cannelle pour Monsieur Mari, confiture de lait pour les Marmailles, fleur d’oranger pour moi… les goûts sont présents et les glaces onctueuses.

confiture de lait

M’ont fait envie aussi le sorbet carotte/orange et le litchee… entre autres !!!
Si vous voulez savoir où trouver ces délicieuses glaces près de chez vous, la liste des villes où les déguster est là : O Sorbet d’Amour en France

C’est reparti … les glaces, on peut les manger en marchant !

Cette année encore, Bapz et ses scones nous échapperont, leur fermeture annuelle tombe apparemment toujours à la période où nous sommes dans le coin… Tant pis pour eux !

3e étapeO Thé Divin 

Les autres m’ont lâchée et ont pris du salé pour le déjeuner : Quiche aux épinards, scones gratinés… décevants .. dans une garniture de crudités qui nous attendaient au moins depuis plusieurs heures si on en croit leur degré de défraîchitude..

J’en ai parlé discrètement au responsable : d’après lui, il faisait trop chaud et sa cuisine/son frigo sont trop petit.e.s pour entreposer au frais toutes ces assiettes dressées à l’avance … mais je me demande alors : Pourquoi le faire ? Pourquoi vouloir absolument proposer une « généreuse portion » de crudités mais de décevante qualité?… Si les conditions ne permettent pas de faire un plat, un cuisinier doit faire des choix cohérents… et proposer moins mais mieux. Trop, n’est pas synonyme de bon.
Bref, je n’ai donc pas été impressionnée par les énormes assiettes mal garnies de mes co-raideurs.

De mon côté, poursuivant courageusement mon objectif, j’ai pris une assiette de dégustation de 3 gâteaux : carrot cake, banoffee et pecan pie… : pour le prix, c’est très copieux !! … pour le goût, c’est standard. C’est bon mais pas inoubliable non plus. Mais ce qui est chouette pour une gourmande comme moi, c’est de pouvoir composer soi-même son assiette en choisissant 3 références de la carte.

Sinon: excellents thés (dans une très belle collection de théières .. dont certaines sont à la vente, avis aux collectionneur.ses)…
Thé Tentation Sucrée (nougat/amande) pour moi, thé Histoire d’O (kiwi/ananas/pêche) pour Monsieur Mari et le meilleur à mon avis de nos 3 : le Thé Nirvana (lotus/rose/pamplemousse/violette) choisi par Grande Marmaille… les thés en vrac sont à la vente, vous pouvez repartir avec un sachet de votre dégustation coup de coeur.

Allez, un petit pipi (mais oui, avec tout ce thé !)  et on repart… on flâne, on s’arrête sur des bancs, on visite quelques boutiques et nous voilà arrivé.e.s )…

4e étape... Enchanteresse pour qui aime le chocolat .. la boutique de chocolats artisanaux Bello et Angeli... Boutique intimiste, l’odeur de chocolat vous enveloppe, les sculptures en chocolat côtoient les chocolats et macarons… l’accueil est très sympathique et on peut faire une petite dégustation avant d’acheter.

Allez, courage, plus qu’une dernière halte pour le goûter ..

5e et dernière étape de notre périple gourmanlorique toulousain… : Des cupcakes chez Cup N Cake,  (c’est la boutique voisine de O Thé Divin)…Ca manque de fantaisie pour moi qui m’attendait à des topping et des décorations colorées et variées.. ça manque aussi un peu de légèreté dans les crèmes… mais l’accueil fut très souriant et les prix très accessibles pour un goûter familial.Milk shake mangue pour Monsieur Mari, cupcake framboise pour Grande Marmaille, cupcake bueno-white pour moi, et… rien pour Petite Marmaille qui a mouru d’indigestion.

Ensuite, il a été temps de rentrer, et la petite marche à pied pour rejoindre la station de métro la plus proche (Toulouse n’a que 2 ligne… dont une entière était fermée pour travaux) a été fort bienvenue.
La preuve, on a presque eu faim le soir !

Les adresses :
Perlette : 2 place de la Bourse
O Sorbet d’Amour : 28 Rue Montardy
O Thé Divin : 6 Rue Baour Lormian
Bello et Angeli : 12 Rue des Filatiers
Cup N Cake : 8 rue Baour Lormian

D’autres adresses à découvrir ? filez lire mon périple de l’année dernière : Raid Pâtisserie Toulouse 2017

D’autres adresses à partager, conseiller ou à fuir ? les commentaires de cet article vous sont ouverts…