L’heure des vacances a sonné, et une fois la tant-détestée épreuve des valises surmontée, me v’là partie.
1er arrêt, Toulouse pour récupérer les Marmailles qui jouent les pachas chez Bopapa et Belle-maman.

Autant joindre l’utile à l’agréable, je programme un circuit gourmand dans la ville sur les conseils de quelques amis.
Au programme de mon RAID Pâtisserie : une glace-fleur à Amorino, une gaufre chez Le Petit Magre, les pâtisseries de L’Autre Salon de Thé, scones et crème fraîche de Bapz avant quelques macarons de la pâtisserie Au Poussin Bleu. (Les adresses sont à retrouver en fin d’article.)
Tout ça dans la même journée… même pas peur. De toute façon, je suis sur-entrainée !

Vous me suivez ?

Etape 1… très bonnes glaces chez Amorino, en plus d’être jolies… la fleur permet d’avoir plein de parfums à la fois, ce qui est très pratique pour les indécis gourmands comme moi.J’ai casé 6 parfums dans la mienne, une mention spéciale pour le citron-basilic (les autres étaient : agrumes, chocolat-noisettes, caramel, spéculoos et fraise).

Allez on enchaine. C’est l’heure d’une gaufre. (Heureusement que mon petit-déj a été très léger !)

2e étape chez Le Petit Magre… : Oh lala, elles sont vachement grosses, ces gaufres … on a perdu les enfants avant la fin de cette épreuve. Manque d’entraînement, sans doute.Gaufres servies avec leur chantilly, quenelle de glace vanille et coulis au choix. La glace très vanillée couvre un peu le goût de la gaufre (dont la texture se situe entre la légère gaufre de foire et la plus dense gaufre liégoise) mais je recommande le coulis praliné!
L’accueil est très sympa : on a papoté longtemps avec l’équipe, on a chanté “Joyeux anniversaire” au petit Mathis de la table d’à côté et on a eu notre photo avec la mascotte du lieu. ..!!L’endroit sympa peut se louer pour des soirées privées, si le coeur vous en dit..

Ils font aussi quelques pâtisseries (Grande Marmaille s’est d’ailleurs laissée tenter par un très gros Paris-Brest) et un buffet salé à volonté le midi…

Bon, c’est pas tout ça, mais on a un planning à tenir. … et marcher nous fera du bien !
Au détour d’une rue, on croise cette très jolie boutique…Des fruits en pâte d’amande, de beaux fruits confits bien brillants, et plein de délicieuses choses … Arggh, Bapz est fermé (avec le recul, je vous avoue que ce n’était pas plus mal, l’expérience montrera que 3 dégustations dans la même journée est une bonne moyenne).Tant pis, on va directement à L’Autre Salon de Thé…
Le choix des pâtisseries est intéressant, très anglo-saxon avec ses key-limes pies ou ses carrots cakes, les parts pantagruéliques (et je n’exagère pas).
Et c’est là que je déclare forfait à mon tour… mais vu la taille de la part du banofee (dont le rapport crème/caramel-banane est mal calculé et le rend vite lassant.. et du coup décevant), je ne perds pas la face..
Au cas où vous auriez encore faim, le thé est servi avec des madeleines. .. (la carte des thés est très très fournie, le choix est difficile… mais je me suis régalée avec mon thé des vahinés, aux notes d’amandes et de rose).
En revanche, le gars qui caresse les chiens avant de servir les clients, c’est moyen…

Et pour finir… Les macarons du Poussin Bleu..un peu décevants, j’avoue.
Une vitrine/boutique austère et peu fournie, et des macarons d’aspect peu conventionnels (mais j’avais oublié que l’amie qui me les avait conseillés est elle-même peu conventionnelle..)
Renseignements pris : la vendeuse m’explique qu’ils travaillent avec de la poudre d’amande brute, d’où le fini non lisse et qu’ils pochent à la main… mouais. Ca ressemble quand même à des macarons ratés.
Et ça ne m’étonne pas qu’ils aient eu grâce aux yeux de mon amie, toujours prête à ramasser le moindre petit chat errant et mal-en-point, parce qu’avec son cœur, elle voit la beauté dans la non-conformité !

Je trouve une petite place dans mon estomac pour caser un macaron à la pâte d’amande.. épais et dense…
Par acquis de conscience, j’en achète un de chaque parfum pour plus tard…. (ben oui, forcément, à un moment, j’aurai re-faim !)… sauf cassis (j’aime pô le cassis).

Et c’est là que s’achève mon premier raid Pâtisserie à Toulouse !
Autant vous dire que je n’ai pas diné le soir…

L’année prochaine, sur la liste, j’ai déjà mis : Le salon de thé Perlette, et les glaces de chez Octave.
Et vous, vos meilleures adresses à Toulouse, c’est lesquelles ?

Allez, je vous laisse, je vais digérer !

Les adresses :
Amorino : 16 place du Capitole
Le Petit Magre : 4 rue Baronnie
Le paradis gourmand : 45 rue des tourneurs
L’autre salon de thé, à la même adresse : 45 rue des tourneurs
Bapz : 13 rue de la bourse
Au Poussin Bleu : 45 rue du languedoc