Oui je sais, vous attendez tous les photos du wedding cake, mon grand challenge, que j’ai réalisé le week-end dernier pour le mariage de mon Grand Petit Frère et sa femme…. mais aujourd’hui, il y a plus important…. il y a les papas…

Les votres, le mien, ceux de vos enfants, les papas poules, les papas tendres, les papas costauds, les papas bricoleurs, les papas qui crient parfois, les papas qui font la bagarre et qui font semblant de perdre, les papas fantasques, les papas terre-à-terre… les papas encore là, ou les papas absents…

Monsieur Mari est un papa, et ce soir les Marmailles vont lui offrir leurs cadeaux autour d’un blondie aux noix, moi j’en offre une part virtuelle à mon Pôpa-à-moi.
Le blondie, c’est comme un brownie, mais il n’est pas Brown (brun) parce qu’il ne contient pas de chocolat…
Celui-là est préparé et cuit en 1h, vous avez donc encore le temps pour le goûter !

J’ai suivi la recette exacte de Marc Grossman, de son livre “Un goûter à New York“.

Il vous faut :
150g de beurre doux fondu
8cl d’huile de tournesol
300g de cassonade
2 œufs
1 cuillère à café d’extrait de vanille
300g de farine
2 cuillère à café de levure chimique
1/2 cuillère à café de sel
80g de chocolat blanc
100g de noix hachées

Préchauffez le four à 180°C.
Beurrez et farinez un moule rectangulaire.
Faites fondre le beurre à feu doux, puis fouettez-le vigoureusement avec le sucre, l’huile, la vanille et les œufs.
Hachez le chocolat blanc ou utilisez des pépites.
Dans un grand saladier, mélangez farine, sel, levure, noix et chocolat blanc.
Réunissez les 2 préparations, puis versez dans le moule.
Mouillez-vous une main pour étaler la pâte uniformément dans le moule (ça collera moins !).
Faites cuire 25 à 30 minutes : le blondie doit être assez ferme. Si nécessaire, recouvrez-le d’un papier alu les 5 dernières minutes.
Laissez bien refroidir avant de démouler…