Un gâteau surprise, ou gâteau caché (voire si vous êtes perfectly bilingue un hidden cake ou un inside cake) : késako ?

On dira que c’est un gâteau qui gagne à être connu, parce que tout se joue à la découpe.
Si le gâteau est réussi, un motif plus ou moins compliqué apparaît.
Mais dans mon cas, c’était plutôt : un plus ou moins motif apparaît.

J’avais envie d’essayer depuis un moment, mais ça trainait un peu, et comme ça trainait aussi chez ma copine Valérie de A’tablons nous et chez Miam, Des biscuits on s’est motivé ensemble à le faire… un peu comme une réunion Weight Watchers, quoi. (avec un peu l’effet contraire, quand même).

L’idée, c’est de faire cuire un premier gâteau (d’une couleur), puis de découper des formes dedans avant de les faire cuire au sein d’une pâte d’une 2e couleur. Mais j’étais perplexe… le premier gâteau, cuit 2 fois du coup, n’est-il pas trop sec ?
Pour éviter ça, à mon premier essai, j’ai voulu partir sur un fondant au chocolat pour mes formes…

2e dilemme : la forme… Avec mon ego sur-dimensionné, je ne voulais pas d’une forme banale (le web fleurit de gâteaux papillon, étoile, cœur…), j’ai donc opté pour mon initiale, la lettre K. Ouais, en fondant au chocolat ET sans emporte-pièce, même pas peur…

J’aurais dû… les K trop fragiles ont perdu leurs pattes à la cuisson, on a des X tordus à la sortie.

… Un coup de pied aux fesses à mon égo plus tard… 2 gâteaux K ratés m’ont appris qu’il faut des pâtes denses et lourdes, plutôt genre 4-quarts (pour que les découpes ne se déforment pas) et que les petits cœurs, c’est bien aussi !

En revanche, je n’aurais pas dû poser mes cœurs chocolat directement au fond, parce qu’ils ne se détachent pas bien du fond, il y en a beaucoup dont on ne reconnaît pas la forme (surtout avec ma ganache de couverture au chocolat noir). Une fine couche de la pâte claire aurait été nécessaire pour les centrer (j’ai cru qu’ils remonteraient à la cuisson)

Bref, un résultat visuel en demi-teinte, mais un excellent quatre-quarts : la partie chocolat est un cake fondant mais dense au beurre salé et thé matcha (inspiration trouvée chez Chocolat & Caetera), et la pâte claire vient de Life Love Sugar (qui a aussi bien galéré avec son hidden cake).
gâteau caché
Première étape : le cake au chocolat
Pour assurer vos arrières et avoir assez de motifs malgré une casse éventuelle, cuisez ce premier gâteau dans un moule à cake un peu plus grand que celui que vous voudrez utiliser pour le gâteau final.

Il vous faut :
200g de chocolat noir pâtissier
135g de beurre pommade aux cristaux de sel
110g de sucre
70g de farine
3 oeufs
2 cuillères à café de thé matcha en poudre

Préchauffez votre four à 130°C.
Tamisez ensemble la farine et le thé.
Faites fondre votre chocolat.
Au robot, ou au batteur : fouettez longuement le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit aéré et mousseux.
Ajoutez les œufs un par un en battant bien entre chaque ajout, incorporez progressivement la farine, puis le chocolat.
Mettez à cuire 55 minutes dans un moule beurré.
Laissez refroidir avant de démouler.
Coupez de grosses tranches (mais pas plus épaisses que l’emporte-pièce dont vous allez vous servir) et découpez les formes choisies. Réservez au frais.

2e étape, le cake fleur d’oranger
Il vous faut :
180g de beurre pommade
150g de sucre
3 oeufs
180g de farine
1/2 cuillère de levure
120ml de lait
1 cuillère à soupe de fleur d’oranger
1 pointe de colorant orange

Préchauffez votre four à 160°C.
Tamisez ensemble la farine et la levure.
Battez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir un mélange aéré et mousseux.
Ajoutez les œufs un par un, en mélangeant bien entre chaque.
Rajoutez ensuite alternativement la farine et le lait, une cuillère à la fois, en commençant et en finissant par la farine.
Finissez par introduire le colorant et l’arome, homogénéisez.3e étape, réunissez les 2
Beurrez votre moule à cake. Mettez (ou pas) une petite couche de pâte dans le fond.
Disposez vos formes tout le long, les unes contre les autres. (Attention, suivant le sens dans lequel vous voudrez démouler votre cake — ne riez pas — pensez à installer vos motifs à l’envers ou à l’endroit. Mes petits cœurs, je les ai mis tête parce que je savais que je présenterai mon cake le fond plat vers le haut).
Rajoutez doucement le reste de la pâte dans le moule et faites cuire 1h15.

Laissez refroidir avant de démouler… Croisez les doigts et…. coupez !
Et stupéfaits, constatez que le gâteau au chocolat est resté moelleux….gâteau caché coeur (3)

Avec les chûtes du découpage, et le reste de pâte du 2e cake, comme j’aime pas le gachis, j’ai pû faire un petit gâteau supplémentaire.gâteau caché coeur (8)

Il ne vous reste plus qu’à aller voir chez Line et Valérie si elles s’en sont mieux tirées que moi !