Moi j’aime le violet.
L’autre jour, je me faisais la réflexion que c’était finalement comme aimer le rose… mais en plus mature, héhé.
C’est sans doute inconsciemment l’hommage,  le “tribute” de la brunette aux cheveux courts, en jean et basket que je suis devenue, pour la fillette de 8 ans vêtue de sa robe de princesse, qui rêvait de blondeur et de cheveux longs et qui jurait d’appeler sa première née Aubépine-Rose comme la princesse d’une des Histoires de la lune bleue, d’Enid Blyton (bibliothèque rose à l’époque si ça parle à certains d’entre vous) … mais en conservant un peu de crédibilité face à ses enfants.

Voilà donc le petit gâteau escarpin bien violet pour les 60ans d’une copillègue (vous savez, les collègues qui deviennent des copines…), réalisé il y a déjà 1 an et demi.

Vous avez peut-être déjà vu de très beaux gâteaux avec de très grands escarpins en pâte à sucre…
Moi, par souci d’égalité, je défends l’idée que même les tout-petits gâteaux (celui-ci faisait 15cm de diamètre) ont le droit à leur toute-petite chaussure.
Hey, si ça se trouve, Cendrillon chaussait du 24, qui sait ?
J’ai donc utilisé ce kit qui permet facilement d’obtenir une jolie chaussure d’environ 12 centimètres, avec un mélange de pâte à sucre et de tylose. (Vous pouvez aussi utiliser de la gumpaste).
Et vous, c’est quoi votre couleur préféré ?