Donner la vie, c’est une très belle chose, je l’ai fait 2 fois… Mais si pour ma troisième expérience du genre, je peux le faire sans les vergetures, les nuits écourtées et les questions existentielles posées derrière la porte des toilettes quand on y est, je ne suis pas contre.

Réunissant ovules de poules, poudre de graminées et autres ingrédients peu ragoûtants, j’ai joué les savants fous pour créer ce gâteau Frankenstein à la demande de mes Monstres à moi.
Et tadammm : “Il est fondant, il est fondant” ai-je crié dans ma cuisine me prenant pour Fran-Kat-Stein.gateau frankensteinNe vous armez pas de fourches ou de piques pour venir à bout du monstre Fran-Cake-Stein, une fourchette suffira pour lui disséquer le cerveau! gateau frankenstein

Et vous, c’est quoi vos projets pour Halloween ?