Grande Marmaille grandit…. Pensez donc, elle vient de fêter ses 14 ans. Ca va commencer à devenir difficile pour moi de continuer à mentir sur mon âge !
Heureusement, elle reste encore un peu petite, à en croire son amuûur inconditionnel pour les licornes, qu’elle déclame sur les murs de sa chambre, en achats de peluche, en modelage fimo… ou en demande de gâteau décoré !
Je ne me plains pas trop, le moment où elle ne voudra plus du tout que je m’occupe de ses anniversaires arrivera bien assez tôt.

Cette fois, elle est tombée en admiration devant ce modèle vu chez Féerie Cake, et je me suis donc engagée à respecter son souhait au plus près.
Pour que ce genre de gâteau rende bien, il faut qu’il soit haut et large… la licorne façon pizza, c’est un concept certes, mais ça évoque plus le hérisson qui a raté sa traversée de la chaussée que la magie du pays des fées… oui mais voilà, cette année, Grande Marmaille a voulu l’intimité d’un tout petit groupe de copines.. 6 en tout.

Alors j’ai triché : j’ai utilisé un dummy !
Un dummy, c’est un bloc de polystyrène, dont on se sert parfois comme base ou comme rajout en cake design : c’est un peu comme la gaine 18heures de Playtex, ça donne l’impression que … et ben voilà, avec un dummy de 20cm de diamètre sur 10 de haut, j’ai donné l’impression que …. alors qu’en fait, ce gâteau licorne est constitué pour les 4/5 de plastique !

Je vous montre le subterfuge, l’idée était donc de poser mon gâteau en haut du dummy et de recouvrir tout ensemble.
J’ai d’abord posé  un peu de glaçage royal sur le haut du dummy, pour que mon gâteau (lui-même posé sur un carton pâtissier) soit bien collé.
J’y ai ensuite posé mon gâteau (un gâteau à la crème fraiche de 20cm fourré d’une crème au beurre pralinée).

Ensuite, j’ai posé la ganache. Avec le dummy pour s’appuyer, c’est facile d’avoir des bords bien droits. Il faut juste une grande spatule, raclette (ou règle d’école !).

Je stressais un peu pour le recouvrir de pâte à sucre, première fois pour moi avec une telle hauteur (on devait être dans les 15-16cms), mais la pâte à sucre supérieure de Féerie Cake n’usurpe pas sa réputation d’être la préférée des licornes. (et je ne dis pas ça pour fayoter).

Pour les décos : faites à l’avance en mélangeant un peu de tylose à la pâte à sucre pour qu’elles durcissent.
Il y a des pics en bois dans les oreilles et la corne (j’ai ainsi pu laisser sécher en piquant le tout sur un bloc de polystyrène – encore un -).
Pour le doré, 2 solutions : il existe des peintures alimentaires toutes prêtes.
Ou alors, il faut diluer de la poudre alimentaire dorée avec un peu d’alcool blanc. Dans les 2 cas, il faut plusieurs couches pour ce rendu homogène.

Alors, vous l’aimez, ma licorne?!