Cet article, comme tous ceux d’avant octobre 2015, a été initialement créé pour mon ancien blog : Le GrouPiKat Club – cuisine à 6 mains

 

Ouf, la rentrée des Marmailles est passée.
Entre les imprimés à re-re-re remplir, les attestations d’assurance à retrouver dans les tiroirs et les livres à couvrir, je trouve quand même quelques minutes pour vous expliquer comment j’ai fait ce naked-cake pour le 3e anniversaire du GrouPiKat Club.

Mais d’abord, qu’est ce qu’un naked-cake ? “Naked” , ça veut dire “nu”… un gâteau nu, pour changer de la pâte à sucre. Un layer-cake (gâteau à plusieurs couches) qui s’la joue pas, un gâteau qui n’a rien à cacher, un gâteau honnête comme des petits seins sans wonderbra !

Bon, c’était quand même un gâteau d’anniversaire, alors je n’ai pas pu résister à la petite déco en pâte à sucre sur le dessus.. On pourrait dire que c’est un presque-naked-cake… Ceci dit, le concept est généralisable … Si des naked-cuisiniers ou des naked-facteurs veulent me contacter…

En tout cas, c’est un sponge cake garni d’une crème au beurre un brin meringuée.naked-cake récap

Je suis une bidouilleuse, vous le savez, j’aime tester…. Pour le sponge cake, je voulais goûter la recette de Jamie Oliver. Quant à la crème, j’étais curieuse de tester ce qu’on appelle un “mix” : une préparation quasi tout prête à reconstituer.

Je ne fus déçue ni par l’une, ni par l’autre, et ce gâteau a beaucoup beaucoup plu… même à Monsieur Mari, le moins bec sucré des Kat’s People !

Le sponge cake : (pour 2 génoises de 20cm de diamètre et d’environ 2,5cm d’épaisseur)
250 g de beurre doux ramolli
250 g de farine avec levure incorporée
250 g de cassonade
4 œufs
1 cuillère à café d’extrait de vanille
1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

Beurrez vos moules ou cercles. Préchauffez votre four à 190°C. Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une belle crème claire.
Ajoutez les œufs un par un, en mélangeant bien.
Ajoutez la vanille et la fleur d’oranger.
Séparez la pâte en 2, versez dans les moules (vous pouvez mettre du papier sulfurisé dans le fond pour assurer le démoulage) et mettez à cuire. 20 minutes pour Jamie Oliver, 35 chez moi…. ça doit être le décalage horaire !
Quand les sponges sont dorés et gonflés, ils sont prêts.
Laissez refroidir avant de démouler.

Le mélange pour crème au beurre
J’ai donc voulu tester, parce que “dans le doute, goûte”.

J’imagine que chaque marque a un goût particulier.
La mienne c’était un paquet de Creamy White Buttercream Icing mix de la marque Wilton.
Ca se présente sous forme d’une poudre, à laquelle il faut ajouter 90g de beurre mou et 3 cuillères à soupe de lait…
Il n’y a plus qu’à battre jusqu’à l’obtention d’une crème.
Je vous conseille toutefois de mettre plus de lait, (peu à peu en surveillant la consistance) sinon c’est bien trop compact.
Et pour atténuer le goût d’une vanille un peu trop chimique, j’ai ajouté une cuillère à café d’arôme de citron doux… et c’était bien bon (franchement, je n’aurais pas cru!)
Pour les encore-plus-pressées, cette crème existe en tout prêt. Ca peut dépanner pour des cupcakes de dernière minute, par exemple.

Un autre avantage : ça se conserve à température ambiante ! D’ailleurs, elle a un peu croûté, ce qui lui donnait un petit goût meringué très sympathique.

J’ai utilisé une poche à douille pour recouvrir un des 2 sponge-cake, pour avoir une couche de garniture bien régulière. Oui, le naked-cake ne cache rien… pas même ses défauts ! Il demande un peu plus de précision qu’un gâteau où la pâte à sucre recouvre les maladresses.

J’ai posé le 2ème gâteau par dessus… Et c’est à cet instant que l’idée du naked-cake est née… par défaut (en plus de ma flemme à poser de la pâte à sucre); et oui, c’est bon à savoir : avec une seule boite de mix, il vous faudra choisir entre garnir et recouvrir.

Avec un café, c’est délicieux au goûter !
Allez, bon anniversaire à nous encore une fois !naked-cake de bloganniversaire (9)