Je suis là, devant mon écran , avec ma palanquée de recettes en retard à rédiger…. Et je me demande « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur raconter ? ».
C’est vrai : comment vous parler de ces merveilleux cookies au chocolat et à la cacahuète ?
Le syndrome de la feuille blanche, et sa version moderne le syndrome de l’écran blanc frappent aussi les blogueur.ses culinaires…

C’est un trouble très sélectif qui ne touche en revanche, jamais, mais alors J.A.M.A.I.S la partie pâtissière du processus.
Je ne me suis jamais trouvée à court d’idées de recettes à tester.
A mon avis, j’en ai même plus que de repas disponibles dans toute ma vie.
J’envisage d’ailleurs de vous demander de me prêter vos goûters, parce que c’est trop bête tout ce gâchis de recettes que je ne réaliserai jamais faute de temps.
C’est ça : mettez-moi vos repas en viager, je m’en occuperai bien, c’est promis.

Ou alors, si vous avez des conseils sur la façon de passer un marché avec le Grand Univers pour que je vive encore… disons… une bonne centaine d’années (au minimum), je prends.
Et encore… vu qu’à chaque recette faite (et mangée), des dizaines d’autres envies viennent rejoindre la liste d’attente… je crois que j’ai réinventé le mouvement perpétuel, la liste sans fin, le désir à l’infini !

Le fait de continuer à acheter revues et livres de cuisine et de découvrir sans cesse de nouveaux autres blogs n’est sans doute pas étranger à ce flux.. Ma dernière découverte en date ?
Anaïs, et son blog Encore Une Lichette : quelques minutes de lecture à peine et déjà un paquet de nouvelles lignes à ma to-eat list.

Ca me promet encore quelques heures en cuisine, tout ça..
Oui mais après, il faudra bien venir vous en dire quelque chose !

Ou alors, je fais comme aujourd’hui et je vous lance la recette sans transition.

Ces cookies au chocolat sont terribles. A la base, il s’agit des Outrageous Cookies de Martha Stewart.. qui sont déjà bien alléchants.
Mais j’ai eu envie d’encore plus, et l’ajout de cacahuètes salées torréfiées font de ces cookies au chocolat des cookies au chocolat ET cacahuètes irrésistibles.

Pour environ 25 cookies chocolat-cacahuètes
220g de chocolat à 60% de cacao
60g de beurre
110g de farine
1/2 cuillère à café de levure chimique
1 pincée de fleur de sel
2 gros oeufs
90g de sucre roux + 10g
90g de sucre blanc
100g de pistoles de chocolat (ou de chocolat à pâtisser coupé en dés. Evitez les pépites toutes prêtes qui ne fondent pas à la cuisson)
80g de cacahuètes salées

Commencez par torréfier les cacahuètes : étalez-les sur un plaque recouverte de papier cuisson et enfournez 15 minutes à 150°C.
Séparez-les en 2 : 50g d’un côté, 20 de l’autre. (Oui, ça ne fait pas les 80g annoncés… mais le fait de passer au four fait perdre de l’eau et donc du poids aux cacahuètes. En peser 80g au départ pour 70g utilisés permet de compenser.)
Pilez les 20g avec 10g de sucre roux et réservez.

Montez la température de préchauffage à 160°C.
Faites fondre le chocolat (les 220g) avec le beurre.
Mélangez la farine, le sel et la levure dans un saladier.

Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne aérien, mousseux et pâle. Ajoutez-y le chocolat fondu et mélangez.
Ajoutez ensuite les poudres en plusieurs fois en mélangeant bien entre chaque ajout.
Ajoutez ensuite les cacahuètes entières.

Avec une cuillère à glace, déposez des tas sur une plaque, saupoudrez du mélange cacahuètes pilées/sucre roux.
Et enfournez pour environ 15 minutes (ajustez en fonction de la taille de vos cookies mais en gardant à l’esprit que ce sont des cookies « chewy », moelleux et non croustillant et qu’ils vont se durcir en refroissant)
A la sortie du four, attendez 10 minutes avant de les déplacer (ils sont mous).

Vous pouvez tenter de les conserver dans une boite hermétique… si vous résistez à tous les manger.ces cookies au chocolat et cacahuètes sont vraiment outrageous-ment bons