Au secours, le Trianniv approche !!
Ne vous retournez pas, il ne s’agit pas d’un dinosaure qui charge dans votre dos… la menace n’est pas pour vous : mais pour moi !

Le Trianniv, c’est mon défi annuel : toute la grande famille réunie pour les anniversaires des 2 Marmailles (plus le mien : ça fait 3 … le compte est bon). Cette année, nous fêtons nos 64 ans !
La formule adoptée, c’est buffet sucré pour un copieux goûter, suivi du ou des copieux gâteaux, on se repose un peu, puis copieux buffet salé pour le soir…
Ne vous faites pas de souci, on est assez entrainé, question copieuse ingestion. Ca doit être parce que dans ma famille, on parle beaucoup (et très fort), ça aide à digérer.

Mais voilà, tout ce bon manger pour 25 personnes, faut le faire ! Réfléchir les recettes, voire ce qui est faisable à l’avance, tester (pour pas trop avoir la honte en cas de ratages), faire les courses et le ménage (c’est bien d’inviter des gens, ça pousse à ranger !)… tout en préparant évidemment les 2 autres fêtes,  les Marmailles avec leurs copains : quels thèmes pour les invitations, la déco, quels gâteaux, quelles animations ….
En plus, j’ai la pâtisserie mondaine : j’essaie de ne jamais faire 2 fois la même recette !
Bref, en mai, fais ce qu’il te plait… si tu as le temps.

Voilà un de mes tests, d’ailleurs, pour la partie sucrée du Trianniv. Et je valide allègrement cette panna cotta au lait d’amandes et coulis de framboise.
J’ai fait ces verrines avec de la gélatine en poudre de poisson (une partie de ma famille ne mange pas de porc), mais je les ai aussi testées avec la gélatine en feuille habituelle. Et tutti va bene dans les 2 cas.

Pour 4 à 5 verrines
20cl de crème liquide entière
70g de pâte d’amandes
200ml de lait d’amandes
6g de gélatine en poudre de poisson (200 bloom) OU 3 feuilles de gélatine du commerce
100g de sucre
3 gouttes d’arôme naturel de bergamote
Environ 100g de coulis de framboises

Réhydratez la gélatine en poudre dans 30g d’eau. Laissez prendre au frais 1h.
Si vous utilisez la gélatine en feuille, mettez-la dans un bol d’eau froide 10 minutes avant.
Coupez la pâte d’amandes en petits morceaux. Mettez-les à fondre à feu doux avec le lait, la crème, le sucre, ce qui peut prendre un petit moment.

Toujours dans les tests, j’ai tenté aussi cette verrine avec 20cl de crème épaisse.
Le goût y est, la consistance aussi… mais au fond de la verrine un peu d’eau gélifiée se sépare du reste… le petit lait peut-être.
Ca ne change pas grand chose, ça ne se sent pas… donc la crème épaisse, ça peut être un bon plan B.

Quand tout est fondu, ajoutez la bergamote puis la gélatine (essorée pour les feuilles-en bloc pour la poudre).
Toujours à feu doux, mélangez bien le temps de bien dissoudre la gélatine puis donnez un coup de mixer, filtrez et versez dans les verres ou verrines.
Laissez prendre au frais.
Rajoutez sur vos panna cotta le coulis de framboises, ayez la main légère pour qu’il ne prenne pas le pas sur l’amande.
Dégustez frais.

Allez, je vous laisse, j’ai encore plein de choses à faire ! …panna cotta au lait d'amandes, coulis de framboises (2)