Tous les lundis à mon travail, il y a cette réunion avec une partie de l’équipe…
Les collègues sont sympas, le contenu est intéressant… mais on a un gros problème avec l’horaire :
14h30.
Digestion.
Somnolence.

C’est irrépressible. Et ça nous atteint tous à tour de rôle.
Si on a la malchance de ne pas avoir à intervenir, il faut absolument éviter de s’assoir dans le fauteuil.
Ouououh que non.
Si le sujet du jour ne nous concerne que peu, il faut s’astreindre à poser son derrière sur la chaise la plus inconfortable.
Sinon, gare à la tête qui tombe en avant et qui vous réveille en sursaut. (Et là, que celui dont la première réaction n’est pas de regarder autour de lui pour voir si quelqu’un l’a vu, me jette la première pierre !)

Alors on a mis en place une stratégie : on mange.
Parce qu’on ne s’est encore jamais endormi en mangeant. Enfin, plus depuis la purée sur la chaise haute de nos 18 mois.
On ramène plaquettes de chocolat, boites de gâteaux, sachets de biscuits. Tout ce qu’on peut, tout ce qu’on trouve, tant que c’est sucré.
Je me suis dit que je pourrais en profiter pour amener mes prototypes.

Donc aujourd’hui, j’ai amené ça : ces carrés sablés fondants aux châtaignes en version 2.0.carres-sables-chataignes

Ma toute première version contenait trop de farine de châtaignes ; j’aime bien le côté brut de cette farine, mais pas au point de vouloir avoir l’impression de manger un bûcheron.
D’où la version 2 servie aujourd’hui à mes collègues, mais qui une fois allégée en farine de châtaignes, n’a pu continuer à cacher qu’elle était vraiment trop beurrée.
Et donc à peine rentrée du boulot, je me suis lancée dans la version 3.0 amputée de 60g de beurre…. et paf, c’est bien celle-là qu’on va garder !
C’est sablé, c’est fondant, c’est parfumé (et c’est calorique, mais ça, on va dire que vous ne le savez pas).
Foncez, fondez.

Ingrédients pour 16 carrés (cadre de 18×18):
2 x 100g de beurre mou doux
2 x 20g de beurre mou demi-sel
2 x 110g de farine de blé
2 x 50g de farine de châtaignes
2 x 90g de sucre
250g de crème de marrons vanillée

Au boulot :

Préchauffez votre four à 175°C.

Battez ensemble la moitié des beurres, sucre, et farines jusqu’à obtention d’une pâte.
Installez-la à la main uniformément au fond de votre cadre posé sur un tapis silicone (ou du papier sulfurisé), sur votre plaque de pâtisserie.
Si vous n’avez pas de cadre, prenez un moule et chemisez-en le fond avec du papier sulfurisé pour pouvoir démouler.

Etalez la crème de marrons sur ce fond, en vous arrêtant à 2cm des bords environ.

Avec le restant des ingrédients (beurres, sucre, farines), faites de nouveau une pâte.
Prenez une petite quantité de pâte dans vos mains, faites une boule que vous aplatirez entre vos paumes avant de poser cette galette sur le fond du gâteau. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte, de façon à avoir recouvert toute la surface du fond, comme un patchwork en ayant bien jointé les bords.

Mettez à cuire entre 35 et 40 minutes (jusqu’à une belle couleur dorée).
Laissez refroidir, décerclez (tiens, c’est marrant, on dit décercler même quand le cercle est un cadre …) et coupez en 16.
Si vous avez utilisé un moule, vous avez 2 possibilités : soit couper les carrés à l’intérieur, et les sortir un à un, ou bien tenter un retournement (mais passez le gâteau 1h au frais avant pour qu’il se tienne).

J’espère avoir sauvé vos prochaines réunions !