Oui je sais : il fait moche, le ciel est gris et il pleut. Et moi, avec ma recette de sangria, qui évoque barbecues dans le jardin et fêtes en plein air, j’ai l’air d’être à côté de mes pompes.
Dites-vous que c’est un acte de résistance : depuis que je suis toute petite, l’été tombe… en été. Et il n’est pas question que ça change, naméo !

Alors la teuf, on la fait dans le salon, on fait griller les saucisses sous le parasol s’il le faut (faut bien amortir son achat !) et on boit bien frais (A St Tropez).

C’est une recette pour 20 personnes. Nous on était 10… J’avais encore vu trop grand, avec les copains de la ronde Cyclo (c’est à dire qu’il y avait aussi du rosé, du rouge… et j’ai même vu passer du champagne… dans mes souvenirs…).
Mais pas de problème : au bout de 2 jours, on a filtré les fruits (qui se tenaient encore très bien, d’ailleurs), et entreposé dans des bocaux en verre au frigo, le reste a tenu tranquille 2 semaines.

Si vous n’êtes pas alcoolique, ou si vous êtes tout simplement moins nombreux (ou si vous n’avez pas de très très très grands saladiers), vous divisez les quantités sans souci.
La recette vient de Chef Damien, de 750g.com et je ne regrette pas du tout de lui avoir piquée, je me demande même si je ne préfère pas la blanche à la rouge, finalement…. en tout cas, elle cogne beaucoup moins !

Il faut :
5l de vin blanc sec type Sauvignon
500g de sucre (+/- 100g selon votre goût)
4 citrons
4 oranges
6 pêches
4 bâtons de cannelle
1 cuillère à café de grains de poivre blanc
3 clous de girofle
10 cl de Grand Marnier (un peu plus si vous voulez la corser)
1l de limonade

Préparez votre sangria entre 72 et 24h à l’avance :
Faites chauffer 1 litre de vin avec les épices, et la moitié du sucre. Laissez infusez 1h en couvrant.
Lavez bien les fruits, coupez-les en cubes avec la peau. Rajoutez-les ainsi que le reste du vin, du sucre et la liqueur. Et laissez macérer au frais.sangria blanche (6)

Le jour J, pensez à réfrigérer votre bouteille de limonade et versez-la dans la sangria avant de servir.
Y’a plus qu’à faire la fête ! (et griller les merguez…)

Attention, les cocos, c’est à consommer avec modération … ou alors venez à pied.