Que vous dire sur cette tarte ? C’est une tarte amandine poire-pistache avec de la pâte, avec une crème d’amandes, des poires et un peu de pistache. C’est un peu une Bourdaloue, mais pas vraiment.
Voilà, je crois qu’on a fait le tour.

On parle de quoi, du coup?
Je vous propose quelques sujets à lancer en société et dont je serai ravie de débattre avec vous en commentaires :

– Si on envoie un loup-garou sur la Lune, est-ce qu’il se transforme toujours parce qu’il est dessus ou jamais parce qu’il ne la voit pas?
– Si un homme parle seul dans la forêt et qu’aucune femme ne l’entend, est-ce qu’il a encore tort ?
– Pourra t-on un jour planter des pommes de terre sur Mars?
– Si un savon tombe par terre, Est-ce que c’est le sol qui devient propre ou le savon qui devient sale ?

J’ajoute quelques informations véridiques et vérifiées, pour argumenter vos prises de positions :

– Les femelles ragondin ont leurs mamelles sur le flanc, ce qui leur permet de nager avec leurs petits accrochés aux tétines
– La troncature, c’est le fait de réduire un nombre décimal à une décimale choisie.
– Le record du plus grand nombre de haricots blancs mangés avec des baguettes en une minute est de 71.
– Le mot le plus long du mot est celui d’une protéine, il fait 189 819 caractères.
– Melliflu est un mot qui existe vraiment.
– Si on tape “#opens!/ dans Google, il ne se passe rien.

Mais bon, si vrrrrraiment vous voulez que je vous raconte cette délicieuse tarte amandine poire-pistache, on y va !
Pour cette occasion, j’ai choisi de pocher mes propres poires du jardin ! Si vous êtes plus pressé.e.s, vous pouvez prendre des poires au sirop toutes prêtes.

Pour pocher les poires :
2 poires fermes
1l d’eau
250g de sucre
2 cuillères à café de poivre blanc en grains
1/2 cuillère à café d’arôme d’amandes amères
1 cuillère à café de gousses de vanille moulues
Jus de citron
Papier sulfurisé

Dans le papier sulfurisé, découpez un cercle du diamètre de la casserole. Faites un petit trou-cheminée au milieu.
Epluchez les poires et au pinceau, passez un peu de jus de citron sur leur surface pour qu’elles ne noircissent pas.
Dans une casserole, versez l’eau, le sucre, le poivre, et la vanille.
Faites fondre le sucre à feu doux.
Installez les poires dans ce sirop.
Posez le papier sulfurisé sur le dessus (ça permet que les poires ne brunissent pas au contact de l’air).
Faites cuire à petits frémissements 15 à 20 minutes.
Egouttez et réservez.

Coupez-les en 2, et évidez-les.
Découpez ces demi-poires en très fines tranches mais en les laissant les unes contre les autres.
Pour cette étape de pochage, vous pouvez aussi en profiter pour prendre une très grande casserole, et vous faire des poires pochées en plus : en dessert, c’est délicieux, nature ou avec un coulis caramel, une sauce chocolat etc…

Pour la pâte (pour un moule à tarte rectangulaire de 35×10):
40g de poudre d’amandes
245g de farine
35g de sucre glace
155g de beurre mou
2 œufs

Mélangez la poudre d’amandes avec la farine et le sucre glace et tamisez ce mélange.
Incorporez le mélange des poudres au beurre mou, puis amalgamez avec les 2 œufs entiers légèrement battus.
Boulez, et mettez au frais 1h.
Etalez la pâte (elle est un peu dure au sortir du frigo, attendez quelques instants si besoin).
Foncez votre moule, piquez la pâte et remettez le moule au frais encore 30 minutes.
Préchauffez votre four à 160°C en chaleur tournante.
Posez un papier sulfurisé sur la pâte, recouvrez avec des billes de cuisson ou autres lests.
Faites cuire 20 minutes.
Puis encore 10 sans les lests.

Découpez les poires en très fines tranches mais en les laissant les unes contre les autres.

La crème d’amandes, à préparer pendant la précuisson de la pâte.
60g de beurre mou
30g de sucre
45g de cassonade
75g de poudre d’amandes
30g de crème liquide
1 cuillère à soupe de pâte de pistache
1 œuf

Travaillez votre beurre mou avec le sucre et la pâte de pistache. Mélangez bien avant d’incorporer l’œuf entier. Homogénéisez avant et après l’ajout de la crème liquide.
Mélangez au fouet pour que la préparation devienne lisse mais ne battez pas trop.
Ajoutez la poudre d’amandes à la spatule pour ne pas incorporer trop d’air.
Versez sur la pâte précuite, posez les demi-poires coupées (passez un couteau dessous pour les déplacer sans désolidariser les tranches) et ré-enfournez pour encore 30 minutes environ.

Finitions :
Faites briller votre tarte avec un peu de nappage blond ou de confiture d’abricot sans morceaux légèrement tiédie.
Saupoudrez avec des éclats de pistache.
Je pense même qu’on aurait pu mettre un chouillissime d’eau de rose dans la crème d’amandes… pour des saveurs très orientales.