Monsieur Mari, il est musclé … tout musclé. Il a des muscles dans les biceps, dans les triceps, dans les princeps et même dans les forceps et aussi des belles tablettes de chocolat même pas fondues sur le ventre.
Quasiment comme moi. (Et dans cette dernière phrase, rien n’est faux : tout est dans le “quasiment”).

Alors bon, c’est pas Schwartzy non plus, et c’est tant mieux, j’aime pas l’accent autrichien.
On dira qu’il est bien équilibré (vu qu’il n’est pas très grand, c’est une bonne chose).
Il n’y a pas de secret, ceci dit : il fait du sport.
Et je le soutiens très moralement.
En étant moins musclée que lui : oui,  c’est important pour son moral !
Et en lui préparant des petits encas pour récupérer.
Ces petits biscuits croustimoelleux aux noix sont ma façon de lui dire que j’admire sa constance à se faire du mal à entretenir son corps.

Mon empathie s’arrête là, parce que la préparation de ces biscuits, elle, ne demande aucun effort !!
Peu d’ingrédients, peu de vaisselle, peu de cuisson… il vous restera du temps pour aller glander sur le canapé en attendant le retour du guerrier !

Pour 32 biscuits croustimoelleux aux noix
100g de sucre
100g de farine
100g de noix
1 œuf
1 cuillère à soupe d’arôme vanille

Préchauffez votre four à 160°C.
Posez un cadre de 15×15 sur un silpat, ou du papier sulfurisé, le tout sur la plaque de pâtisserie.
Si vous n’avez qu’un moule et pas de cadre, faites dépasser le papier sulfurisé des bords pour faciliter le démoulage.
Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine, les noix et la vanille. Rajoutez l’œuf battu. Ca donne une pâte épaisse que vous installerez dans votre moule/cadre.
Faites cuire 25 minutes.
Laissez refroidir.
Retournez le cadre, enlevez la feuille de papier sulfurisé. Passez une lame de couteau aux ras des bords pour sortir le gâteau.
Coupez en 16 carrés, puis en 32 triangles.

Conservez dans une boite en fer.biscuits croustimoelleux aux noix