Tout a commencé par la découverte d’un ptit blog sympa … celui d’une trentenaire qui aime le rétro et tout ce que lui a transmis sa Mamy Mady.
Et moi aussi, ma Grand-mère, c’est quelqu’un ! alors forcément, j’ai eu des affinités avec ça.

Entre vieux magazines, trucs et astuces, sa Grand-mère lui a aussi légué un gros paquet de recettes de cuisine.
Il y en a tellement qu’un peu d’aide pour les réaliser n’est pas de trop.
Alors Mamy m’a dit a eu une idée marrante : celle de nous proposer de les illustrer.
Hyper intéractif, son concept : on n’a que la recette, telle qu’elle a dû la trouver dans le cahier de Mamy.
On ne sait pas ce que c’est sensé donner parce que même elle, elle n’a pas forcément testé.
Faut se lancer et on lui donne la photo après.
Pour l’instant, il y  a 3  recettes proposées, et j’ai fini par jeter mon dévolu sur ses biscuits rigolos.

Voici sa recette très très simple :
Travaillez en mousse 250g de sucre et 3 oeufs entiers. Incorporez 250g de farine, mouillez avec un peu de lait si la pâte est sèche.
Faites cuire à feu vif sur une plaque beurrée en petits tas espacés.

Ma version :
J’ai divisé les quantités par 3 : 85g de sucre, avec 1 oeuf. J’ai tamisé les 85g de farine avant de les incorporer, et n’ai pas eu besoin de lait.
J’ai divisé la pâte en 2 : une fournée de la recette originale, une fournée customisée.
Chez moi, pas de plaque beurrée mais une feuille de silicone avec gabarit en relief (pour les macarons notamment) pour avoir des biscuits bien ronds et de même taille : 1 cuillère à café de pâte par biscuit.
J’ai cuit 13 minutes à 180°C, et fait refroidir sur une grille.

Dans ma 2e fournée, j’ai rajouté 2 pincées de thé matcha et 5 ml d’arôme naturel de framboise.

Au total, j’ai obtenu un vingtaine de petits gâteaux secs, un peu durs, à la texture très alvéolée, et qui sonnent creux ! Ils font le même son que les pions d’un jeu de dames, et avec un goût attendu de biscuit à l’oeuf.
biscuits rigolos de mamy mady (5)Mon conseil : idéal pour accompagner un thé ou une glace.
Et puisque la recette s’appelle “gâteaux rigolos”, j’ai sorti le feutre alimentaire pour des décors ptites-bouillettes.
Et après …. ça a dérapé !!!

(oh, et laissez-moi préciser que le ventre poilu n’est pas le mien !)