… et même sans blancs d’œufs !

Il y a des personnes que j’envie. Oui, je suis jalouse !
Ma collègue Sabine, par exemple, a une taille tellement fine que je suis sûre que je pourrais en faire le tour avec mes 2 mains. Ah et puis elle parle doucement, j’adore. J’aimerais tellement avoir une voix douce et de la retenue, c’est tellement ravissant.
Je suis plutôt du genre sonore, au débit accéléré… ça a son charme, à c’qui paraît… et ma taille, on la mesure plutôt en pieds.
Mais ce que je n’envie pas, chez Sabine, ce sont ses intolérances alimentaires, oh la la, non. : pas le droit de manger de blancs d’œufs, ni de gluten, pas de laitages… bref, toutes les bases des gâteaux.
D’ailleurs, elle le reconnaît : en salé, elle gère… mais le sucré, bah, c’est restreint. Donc tant pis, garde ta voix douce et ta taille de guêpe, mon camp est tout trouvé !

Cedi dit, vous comprendrez que je ne pouvais pas la laisser comme ça, j’ai donc planché sur une recette à partager.
Le résultat a bon goût (c’est déjà ça), mais sans gluten ni blancs d’œufs (qui servent de liant) on obtient quelque chose de très friable. (et d’un peu dense).

Pour 16 parts (cadre de 22x22cm)
150g de beurre 100% végétal (parce que dans la margarine, il y a un peu de lait) : j’ai pris le St Hubert Pur Végétal
80g d’huile (j’ai pris de l’huile de pépins de raisins)
300g de sucre en poudre
2 jaunes d’œufs (si vous n’êtes pas intolérants à la caséine, mettez les œufs entiers)
200g de farine de coco
100g de farine de riz
100g d’eau
2 cuillères à soupe de thé matcha
2 cuillères à café de levure chimique
150g de pépites de chocolat noir

Préchauffez votre four à 180°C.
Posez votre cadre sur un tapis en silicone.
Tamisez les farines avec la levure et le thé matcha.
Faites fondre le “beurre”, puis fouettez-le énergiquement avec l’huile, le sucre et les jaunes d’œufs.
Ajoutez les ingrédients secs et l’eau.
A la main (la pâte ressemble plutôt à une pâte à cookie), malaxez le temps d’ajouter 130g de pépites.
Tassez dans le cadre, saupoudrez des pépites restantes (appuyez pour les faire un peu rentrer).
Et mettez à cuire 20 à 25 minutes (mieux vaut moins que trop !)

Comme je le vous disais, ce gâteau est très friable : ne cherchez pas à découper de trop petites parts au risque d’avoir du sable doux dans les doigts !