Gâteaux, Glaces, Mousses et Entremets

Cheesecake fraise sans cuisson

un cheesecake fraise sans cuisson, tout rose, avec un glaçage gourmand

Une recette inratable de cheesecake à la fraise…

Bon ça y est ? On peut se préparer à l’été ou pas ?… un été qui dure plus que 3 jours, et qui ne soit pas suivi par une apocalypse de pluie ?
Nan, parce que l’angine au mois de juin, je vous assure que c’est pénible. J’ai mal quand je mange et j’ai mal quand je parle : tout ce que j’aime faire pourtant.

Donc oui, on va dire que ça y est, ça arrive. Et qu’on veut du frais ! (dis-je en reposant fermement mon mug de soupe sur la table !).

Allez, c’est parti avec cette délicieuse, facile et rapide recette de cheesecake sans cuisson à la fraise, un régal de fraiseur… euh de fraîcheur.

Je l’ai déjà faite 2 fois, les 2 fois pour ma Grande Marmaille, fan de fraises.
Elle n’a pas été déçue : le fait qu’il y ait des vraies fraises crues mixées dans l’appareil à cheesecake rend un vrai bon goût de fruit, on est donc un peu éloigné de la première recette de cheesecake à la fraise que je vous avais proposée il y a longtemps, à base de fluff (si vous la cherchez, elle est ici : cheesecake au fluff).

Et puis, ce cheesecake est léger et très frais. Donc foncez.

La recette facile du cheesecake fraise sans cuisson

Je me suis largement servie du cheesecake de Lilie, et y ai apporté quelques modifications : pas de spéculoos mais des biscuits roses de Reims, des copeaux de chocolats, et un délicat goût de violettes dans le coulis pour sublimer les arômes.

Ingrédients pour un cheesecake à la fraise, frais et sans cuisson

Ces quantités sont adaptées pour un gâteau de diamètre entre 18 et 22cm. (8 à 12 parts).
Faites-le dans des moules à charnières ou des cercles à pâtisserie, sinon vous ne pourrez pas le sortir.
Et si vous avez, chemisez (= tapissez) les côtés du moule avec du rhodoïd* pour un démoulage plus net.

Pour la base biscuitée

150g de biscuits roses de Reims
80g de beurre salé fondu.

Mixez les biscuits, mélangez-les avec le beurre.
Tassez cette poudre au fond du moule à charnières (recouvert de papier cuisson pour faciliter le transfert final) ou au fond de votre cercle à pâtisserie (posé sur le plat de service) de manière uniforme, puis mettez au frais le temps de préparer la suite


Pour l’appareil à cheesecake à la vraie fraise :

10g de gélatine en poudre (or = 200bloom) ou 5 feuilles
200g de fraises
300g de Philadelphia® nature
300g de yaourt grec stracciatella (avec des copeaux de chocolat)
80g de sucre en poudre
1/2 cuillère à café de vanille liquide
4cs de lait : seulement si vous avez utilisé des feuilles de gélatine.

Mélangez la gélatine en poudre avec 50g d’eau et mettez au frais 20 minutes /ou/ mettez les feuilles à ramollir dans un grand bol d’eau froide.

Lavez, équeutez et mixez les fraises avec le sucre en poudre.
Versez dans un saladier et ajoutez le Philadelphia, fouettez pour lisser.
Ajoutez ensuite le yaourt grec stracciatella et la vanille, lissez bien tout au fouet.

Faites fondre 5 secondes au micro-ondes la gélatine en poudre qui a désormais pris, elle doit redevenir liquide mais surtout ne pas surchauffer (ou : faites tiédir le lait pour y faire fondre les feuilles de gélatine réhydratées et bien essorées).
Versez alors sur le mélange aux fraises et homogénéisez bien.

Versez alors dans votre moule, et mettez au frais au minimum 3h.

Pour faire le glaçage fraise façon drip cake

Pour le glaçage du dessus, j’ai voulu quelque chose de plus épais qu’un simple coulis, afin d’avoir l’effet « drip cake » (gâteau à coulures) très gourmand qu’on voit beaucoup en ce moment sur les gâteaux à la crème à étage.

Il vout faut:
100g de fraises fraiches
100g de confit ou confiture de fleurs de violettes

Ce n’est pas la première fois que je constate le merveilleux accord entre une note légère de violette et la fraise (j’avais déjà utilisé ce binôme dans ma tarte fraise-amandes), et ça vaut le coup de se décarcasser à en trouver (en grande surface, la marque Lucien Georgelin fait quelque chose d’approchant).
Mais au pire, une confiture de fraise riches en fruits fera l’affaire (ou pourquoi pas un autre accord, surprenez-moi !)

Mixez les fraises et la confiture, mettez ensuite à épaissir à feu vif quelques minutes.
Versez dans un flacon doseur comme celui-ci* (super pratique pour les drips) et laissez refroidir.

Comment faire l’effet coulures un gâteau ?

Lorsque que le cheesecake a pris, démoulez-le.
Pour faire un effet drip cake, on commence par faire les coulures avant de remplir le haut du gâteau :
Avec le flacon, versez doucement le coulis épaissi sur l’arrête du gâteau.
Tous les quelques centimètres, stoppez, faites déborder un peu de coulis (mais pas trop) pour que le surplus glisse le long des bords.
Une fois le tour fait, remplissez le haut, et si besoin, lissez légèrement à la spatule coudée.

Mon conseil dégustation : faites ce cheesecake 24h à l’avance (voire 48h), il n’en sera que meilleur avec une croûte qui s’humidifie.
Conservez-le au frigo et servez-le frais !


* Le sachiez-tu ? Les liens suivis d’un astérisque sont des liens affiliés.

Maintenant, tu saches.

Commenter