Moi, à côté de mon lit, sur la table de chevet que je n’ai pas (autant dire : par terre, donc) , j’ai des livres de cuisine.
Les feuilleter, regarder les photos et les recettes, réfléchir aux modifications que je pourrais y apporter est un bon sas entre ma double journée boulot/maison et le sommeil.
En plus, ça me permet de connaitre le contenu de mes livres, et de me remettre les recettes en tête.
Parce qu’au bout d’un moment, il y en a tellement… qu’on a tendance à les oublier !

En ce moment, c’est avec un vieux recueil légué par Pik que je fais connaissance.
Et si cette recette de gâteau mousseline a attiré mon attention, c’est d’une, parce qu’elle me permettait de recycler des blancs d’oeufs (autrement qu’en macarons et meringues) et de deux, qu’elle était au chocolat : ça ferait toujours un goûter pour les enfants.

Et puis, j’ai étrenné mon nouveau moule !gâteau mousseline
Pour 8 personnes :
5 blancs d’oeufs
150g de chocolat pâtissier
150g de sucre en poudre
75g de beurre
40g de Maïzena
40g de farine

crème de marrons, vermicelles en chocolat

En fait, ça commencerait presque comme une mousse au chocolat : mélange beurre-chocolat fondu d’un côté/blancs en neige de l’autre…
D’où certainement l’appelation “mousseline”.

Travaillez le beurre en pommade, ajoutez-y le sucre. Au bain-marie, faites fondre ce mélange avec le chocolat…. à ce moment-là, je fronce un sourcil… le sucre ne fond pas… même après plusieurs minutes de travail…. la préparation est fondue mais on voit les cristaux de sucre.

Incorporez peu à peu la Maïzena, et la farine…. 2e sourcil froncé : ça donne une masse vraiment très (trop) hyper-épaisse..

Montez les blancs en neige…et là, je froncerais presque un 3e sourcil : le doute s’insinue quant à ma capacité à les incorporer à la pâte pateuse au chocolat.
Je détends la préparation avec un peu de blanc, avant d’incorporer finalement plutôt aisément le reste.

Beurrez copieusement votre moule et faites cuire. Là, je me rends compte que la nature ne m’a pas pourvue d’assez de sourcils pour cette recette qui ne me donne pas plus de précisions que “four chauffé à température moyenne” tout en me mettant en garde “veillez à ne pas dépasser le temps de cuisson” (estimé à 30… ou 35 minutes !)
Bon j’ai préchauffé mon four à 180°C, et fait cuire à 150°C 30 minutes.

Ta-daam : j’ai obtenu … un moelleux ! Je pense qu’un peu moins de cuisson l’aurait gardé fondant.
Démoulez chaud et laissez tiédir, avant de napper de crème de marrons et de vermicelles en chocolat.gâteau mousseline
Malgré tout : validé par les Marmailles pour le goûter, et par Monsieur Mari dans le lait du matin.