Préambule : Dans cet article, toute ressemblance avec des réflexions politiques et/ou conjugales existantes ou ayant existé n’est que purement fortuite. o_O Et aucun Tigrou  n’a été malmené pendant l’écriture.

J’aime les hommes fidèles. Ceux dont les amours sont les mêmes, années après années. Ceux qui ne retournent pas leur veste au premier personnage venu… Bref, ceux qui ne sont l’homme que d’un seul doudou.

Depuis toujours (et quand on a 2 ans, toujours c’est quand même déjà beaucoup!), Mathéo est “in love” de son doudou Tigrou (et je le comprends, de tous les habitants de la forêt des rêves bleus, il est aussi mon préféré).
Déjà l’année dernière, son anniversaire ne pouvait se fêter sans lui (souvenez-vous, je lui avais fait ce gâteau-là).gateau tigrou Et évidemment, quand on est fidèle à ses convictions, on avance avec des certitudes :
Pas de tergiversations possibles, ses 2 ans seraient tout autant tigrés cette année !
(oui, bon, tout ça se fit à base de areus et de “tig’ou” mais l’idée générale était là, j’en suis sûre).

Malgré la grande estime que j’ai pour la fidélité en général et pour Tigrou en particulier, je n’ai pas tout de suite été ravie de replonger dans ce thème.
Tigrou est un personnage très typé, son code couleur est immédiatement reconnaissable…

Le challenge était donc de s’éloigner suffisamment du premier modèle (on peut être fidèle et ne pas vouloir s’ennuyer) tout en gardant un design immédiatement repérable (je vous parle de la capacité de concentration d’un enfant de 2 ans, ou pas ?) par Mathéo.
J’ai donc gardé beaucoup d’éléments orange et noirs et un modelage de Tigrou (qu’il me fallait faire un peu différent de celui de l’année dernière tout en suivant le même tutoriel).. ..
….mais apporté un peu d’ouverture (fidèle oui, mais pas sectaire) en terme de couleurs.gateau Tigrou pate a sucre forme 2

L’idée du 2 m’est venue assez vite… et je l’ai d’abord repoussée d’un coup de pied mental (je suis très souple) anticipant la galère du recouvrement en pâte à sucre. Mais moi aussi, je suis fidèle à mes idées, et si le but est noble, la fin justifie les moyens.

J’ai dessiné un grand 2 sur une feuille A3 et m’en suis ensuite servi pour découper mon grand gâteau rectangulaire.
Si vous devez vous lancer dans des chiffres qui ne seraient pas des 1, je ne saurais trop vous conseiller de faire des courbes laaaaarges. (Bonjour la galère pour recouvrir l’intérieur du rond du 2… alors n’imaginez même pas me demander un joli 8 !).
J’ai d’ailleurs du camoufler 2-3 imperfections avec la queue.

Le modelage a été fait avec la pâte à modeler comestible Cake Dutchess, un plaisir à travailler et toujours avec ce tuto.Et voilà le résultat final : c’est bien du Tigrou mais pas que (-eue) !