Lundi matin, fin des vacances.
Je vous en raconte un extrait …

Tu es là, penché vers moi..
Sous les draps, des frissons me parcourent, mon corps s’enflamme.
Mes yeux rougis laissent perler quelques larmes et j’ai du mal à respirer..

Bref, j’ai eu la grippe.

Alors l’histoire, c’est plutôt :
Lundi matin, fin des vacances… bououhouh … Je n’étais pas prête, je peux recommencer ?

Nan mais franchement, attendre ses congés pour tomber malade, c’est ballot.
Il va falloir que je m’assure que ma directrice le sache pour qu’elle se rende compte du haut degré de ma conscience professionnelle.

Les remèdes contre la grippe, il y en a pas. Il faut prendre son mal en patience et dormir.
La cannelle peut vous soulager, mais surtout si vous la mettez dans un grog.
Moi je la mets dans des biscuits, c’est bon, mais ça n’aide pas.

L’avantage de la recette du jour, celle des snickerdoodles de Martha Stewart, c’est que même le nez bouché vous sentirez la cannelle, la pâte est carrément roulée dedans avant cuisson.

Recette pour une 20aine de snickerdoodles
380g de farine
2 cuillères à café de levure chimique
1/2 cuillère à café de gros sel
240g de beurre mou
300g de sucre en poudre + 2 cuillères à soupe
2 gros œufs à température ambiante
2 cuillères à café de cannelle en poudre

Préchauffez le four à 180°C.
Tamisez ensemble la farine et la levure, ajoutez le gros sel à ce mélange.

Fouettez 3 bonnes minutes le beurre avec le sucre (les 300g) pour que le mélange soit aéré et clair.
Ajoutez les œufs, puis la farine.

Dans une assiette creuse, mélangez la cannelle en poudre avec le sucre glace. Roulez dedans des boulettes faites avec la pâte et mettez à cuire 12 à 15 minutes sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Pensez à bien les espacer : au delà de 6 à 7 boulettes par plaque, les snickerdoodles fraternisent beaucoup trop et finissent par ne faire qu’un.

Laissez refroidir sur une grille. Ces biscuits à la cannelle se conservent très bien dans une boite en métal.

Et vous, la grippe, vous la combattez avec quelles recettes ?