Ouf, ça y est, j’ai réussi !

J’ai fait une fête surprise à Môma.

Oh oui, je me doute bien que l’ampleur de l’exploit vous échappe un peu.
C’est parce que vous ne connaissez pas ma mère.
Cette femme est capable d’imaginer tous les scenarii possibles, les impossibles ET aussi leurs contraires pour le moindre fait du quotidien… Alors vous pensez, pour son propre anniversaire, un joli chiffre rond en plus.. !! Ca devait cogiter grave… L’option fête surprise devait forcément avoir été glissée dans un de ses tiroirs mentaux.

Et même sachant ça, je me (re)doute que vous ne percevez toujours pas la teneur de l’exploit.
C’est parce que vous ne connaissez pas mon père.
Mon père a une adresse mail… mais c’est ma mère qui la lit.
Mon père a un compte Facebook, mais c’est ma mère qui le remplit.
Et quand mon père a un téléphone portable dont ma mère ne sait pas se servir…. il lui tend pour qu’elle lise les dernières nouvelles, oubliant au passage qu’on avait discuté de la surprise par ce biais.

Allez-y fomenter un truc en cachette avec cette équipe-là, j’vous jure…

Bref, je n’ai pas été très aidée… et pourtant, we did it !
J’ai réussi à réunir la famille et les amis dans mon salon et mon jardin pour un buffet sucré en après-midi suivi d’un apéritif dînatoire… SANS QU’ELLE S’EN DOUTE !
J’ai gagné mes galons de bonne organisatrice, good traiteure, habile décoratrice, et super fille-à-sa-maman en 1 journée (enfin, quand je dis une … je ne parle pas des 50 heures de préparation, hein).

Dans tout ce speed, par rapport au menu initial, il a fallu en dernière minute abandonner 2-3 trucs (dont quelques heures de sommeil).. Ces verrines façon tarte au citron meringuée ont dû être amputées de leur meringue faute de temps… c’était ça, ou je recevais les invités en pyjama !
Je vous donne la recette complète, mais sachez donc que si vous vous contentez du curd citron avec les spéculoos mixés, c’est aussi très bon.
Je suis partie d’une recette de curd citron aperçue sur le blog de Nuage de lait… mais je ne voulais mettre que les jaunes, afin de garder les blancs le lendemain pour la meringue.
Je me suis donc éloignée de sa version, pour une crème citron qui ressemble à un sabayon, onctueuse comme une crème anglaise.
C’est parfait pour une verrine, mais si vous voulez garnir une tarte ou des tartines avec cette crème de citron, je vous invite plutôt à consulter la recette originale.
La meringue est une meringue française… j’ai toutefois divisé la quantité de sucre par 2, par besoin d’avoir de la tenue à la cuisson, puisque je l’ai utilisée telle quelle.

Pour 10 petites verrines comme une tarte au citron au spéculoos
10cl de jus de citron (2 à 3) + 30g
Le zeste de 2 citrons
150g de sucre
4 jaunes d’oeufs
4 blancs d’oeufs et leur poids en sucre
75g de beurre froid coupé en dés
120g d’eau
15g de maïzéna
100g de spéculoos

La recette de la crème au citron :
Délayez la maïzéna dans les 30g de jus de citron bien froid.
Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.
Délayez avec l’eau, le reste du jus et la maïzéna diluée.
Ajoutez les zestes.
Au bain-marie, fouettez jusqu’à léger épaississement (ça prend bien 10 à 15 minutes).
Laissez tiédir.
Ajoutez le beurre froid et mixez avec le mixeur à pied.
Réservez au frais. (La veille, c’est bien)

Mixez les spéculoos

La meringue
Pesez vos blancs d’oeufs, pesez la même quantité de sucre.
Fouettez les blancs pour les faire mousser, ajoutez peu à peu le sucre et fouettez jusqu’à la consistance d’une meringue souple. Si si, c’est possible même avec si peu de sucre.

Disposez une couche de spéculoos mixés, du curd citron, puis un peu de meringue à la douille.
Vous pouvez passer au chalumeau pour brunir un peu (à condition que vos verrines ne soient pas en plastique !!)

Et voilà !