Allez, venez, en cette chandeleur 2018, on va se taper un Grand Chef.
Bon, je ne peux pas vous garantir qu’il sera au courant du plaisir qu’on prendra ni qu’il assumera les conséquences de sa création sur le renflement de nos ventres…
Mais cette année, c’est dit, après avoir pris du plaisir avec Cyril Lignac, et après avoir mordu dans les petites rondes de Pierre Hermé : on s’attaque à Christophe Michalak et on va s’en mettre plein la bouche.

De ses crêpes, voyons, de ses crêpes.

Pour une douzaine/quizaine de crêpes à l’orange : (recette tirée du livre Les desserts qui me font craquer)
50cl de lait entier
2 oeufs et 2 jaunes
60g de sucre glace
200g de farine
80g de beurre
10g de liqueur Grand Marnier
Les zestes très fins d’une orange non traitée

Commencez par faire un beurre noisette : dans une casserole, faites chauffer le beurre doucement en remuant.
L’eau va s’évaporer, et le beurre prendra au bout de quelques minutes (après un fristouillis et une étape mousseuse) une coloration et une odeur de noisette.
Filtrez les impuretés et réservez le temps de préparer le reste.
Tamisez ensemble la farine et le sucre glace d’un côté.
D’un autre, fouettez le lait, avec les 2 œufs et les 2 jaunes.
Versez cette préparation sur les poudres.
Ajoutez le beurre noisette, les zestes de l’orange et la liqueur.
Mixez et faites cuire sans temps de pose.

C’est la première fois que je voyais l’utilisation d’un beurre noisette pour une pâte à crêpe.
Mais j’ai trouvé qu’on sentait plutôt l’orange. Elle est très bien dosée, d’ailleurs, très subtile .. mais c’est vraiment bien cet arôme qui est le plus évident à la dégustation.
A titre personnel, du coup, j’ai trouvé que ces crêpes à l’orange ne se mariaient pas avec toutes les garnitures.
En revanche, on a beaucoup apprécié leur moelleux, et vu que c’est une recette de pâte à crêpes sans repos, c’est pratique !

A votre tour maintenant de comparer avec la recette des crêpes de Cyril Lignac ou celle des crêpes de Pierre Hermé.
Sinon, vous, vous me conseillez laquelle, de recette de crêpes de Grand Chef ?