Tout est parti d’une frustration : à mon travail, la première réunion générale de l’année se fait en galette, offerte par la direction.
Et cette année, nous en avons été privés à cause d’un contre-temps.
Un midi, alors qu’à plusieurs nous grommelions notre dépit, nous avons décidé de prendre les choses en main. La chandeleur n’était pas loin, et comme nous venions d’évoquer (ne me demandez pas comment on en est arrivé là) toutes les coupes de cheveux qu’on a pu imposer à notre tête, nous avons programmé l’évènement “cheveux, crêpes et cidre” …

Aujourd’hui donc, chacun est venu avec crêpes, confitures…. et vieilles photos.
Ce fut un vrai bon moment : éclats de rires, étonnement et amusement, gentilles moqueries ont empli le bureau qu’on avait squatté comme tous les jeudis midis, devant nos trombines plus jeunes, plus rondes ou plus fines, devant des brushings improbables et des couleurs étonnantes.
Les photos circulaient dans un joyeux brouhaha, les joues ont rosi et les yeux ont brillé….

Un midi comme je les aime à mon travail.
Les crêpes n’étaient finalement qu’un prétexte, mais ont quand même toutes été mangées !

J’ai utilisé comme base la recette de Cyril Lignac, tiré du livre “C’est moi qui cuisine… oui, chef”….que j’ai aromatisées à mon goût.
250g de farine
3 oeufs
1 pincée de sel
50 cl de lait
3 cuillères à soupe de sucre en poudre
2 cuillères à soupe d’huile
du beurre pour la poêle…

Et 1 cuillère à café d’extrait de vanille + 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger.

Battez les oeufs en omelette.
Dans un saladier, versez la farine mélangée avec le sel  et faites un puits dans lequel vous verserez la moitié du lait.
Bon, là j’avoue que j’ai galéré à mélanger sans grumeaux (d’ailleurs, y’en a eu, j’ai donné un tit coup de mixer à la fin).

La prochaine fois, j’essaie la technique de Marcia pour ne pas en avoir.
Ajoutez les oeufs, le sucre, l’huile, le reste du lait. Mélangez au fouet jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
C’est là que je mets les arômes avant de remélanger pour homogénéiser.
J’ai laissé reposer 30 minutes, les avis sont partagés sur la question du repos de la pâte….
Pour le reste, vous savez…. on beurre la poêle bien chaude entre chaque crêpe, dès que les bords se décollent, on retourne (ou on fait sauter).

Ca se fait très bien la veille…. se réchauffe facile au micro-ondes.
Et on garnit (ou pas) de ce qu’on veut !
moi, j’ai été hyper raisonnable
Hop-là !