Quand je vois le retard que j’ai pris pour les publications de recettes, je me rends compte que je mange beaucoup plus que je n’écris.
L’équation est pourtant simple : pour arriver à l’équilibre, il faudrait soit que j’écrive tous les jours, soit que je ne mange qu’une à 2 fois par semaine…
Bon, vous savez quoi, laissez tomber… ça prendra le temps que ça prendra !

J’ai vu passer cette recette de fondant chocolat aux haricots rouges dans un vieux numéro de Gourmand Magazine, et j’ai fait sûrement comme vous, en lisant : une drôle de moue perplexe.
Mais on est des aventuriers, ou pas ?

“Dans le doute, goûte”, disait un copain…

Pour 4  parts (carré de 13cm)
une petite boite de haricots rouges (140g)
70g de chocolat noir pâtissier
50g de beurre salé
50g de sucre
40g de farine
2 œufs battus
1 cuillère à café de café soluble (très honnêtement, je ne suis pas sûre que ça apporte un plus, je pense que vous pouvez zapper sans conséquence).

Rincez et égoutez les haricots. Passez-les au moulin à légume : comme ça, vous aurez la purée tout en filtrant les peaux. Il en faut 100g.
Dans une casserole, mettez à fondre le beurre avec le chocolat. Rajoutez le café.
Dans un saladier, tamisez la farine, mélangez-la avec le sucre. Ajoutez les œufs et mélangez.
Rajoutez le mélange beurre/chocolat, puis la purée.
Homogénéisez bien le tout, versez dans le moule/cadre en ayant beurré le fond.

Faites cuire 25 minutes à 180°C.fondant chocolat

Verdict : pas du tout un brownie comme annoncé, mais un vrai fondant.
Evidemment (et tant mieux), pas de goût de chili con carne mais bien celui de chocolat (on n’a même pas senti le café).
Peut-être très très légèrement sec, si je dois vraiment en dire quelque chose, sans doute le fait de la purée… ça appelle la crème anglaise ! (Testez donc la mienne à la noisette)

Vous pouvez rajouter 50g de noix hachées ou autre fruits secs si vous le souhaitez, bien sûr !

Monsieur Mari s’est resservi ! c’est pour dire….fondant chocolat