Ma Grand-mère Didi, c’est une institution ! C’est elle le Larousse culinaire, dans notre famille. Pour les recettes traditionnelles, on ne fait que refaire la salada cocha de Grand-mère, les carottes à la chermola de Grand-mère, ou ne pas oser se lancer dans les mécrodes de Grand-mère.
Ah, et que dire de ses boulettes !!!! C’est quasi une marque déposée, les-boulettes-de-Grand-mère… Et ne l’appelez pas Mamie, elle se facherait… (et si vous osez un téméraire Mémé, ce sera à vos risques et périls, you fools !)

Et pour apprendre ses recettes, c’est toute une histoire “faut voir faire” dit-elle toujours… et c’est vrai, depuis au moins 70 ans qu’elle cuisine, pour elle tout est au jugé, à la sensation, à l’odeur… ce qui lui permet encore aujourd’hui du haut de ses vaillants 89 ans et malgré sa quasi-cécité, de continuer à nous régaler de ses saveurs inimitables..

Les mantécaos, ces délicieux sablés si fondants, ont toujours été mes préférés… Sur le net, vous en trouverez plein de différents, avec du saindoux, ou de la poudre d’amandes.
Ceux de ma Grand-Mère Didi sont tout simples, faciles à faire et bons comme un calin.

Pour 1 livre (comme elle dit…) soit environ 22 mantécaos :
500g de farine (de base)
175g de sucre
1/4 l d’huile de tournesol ou de mélange de 4 huiles
1 sachet de sucre vanillé
4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
Cannelle en poudre.

Préchauffez le four à 165°
Mélangez tout dans un saladier (sauf la cannelle). Vous devez finir par obtenir une pâte.
Formez des boules, et posez-les sur une plaque huilée.
Enfournez environ 22 minutes : le mantécaos va se craqueler, et sa base légèrement dorer.
Sortez, et laissez refroidir avant de tamiser un peu de cannelle sur le dessus.

Avec un thé ou un café, on s’évade !mantécaos

Une autre recette de Grand-mère ? Goutez son vin doux….