Fêtes et Occasions Spéciales Tartes salées et sucrées

Galette des Rois à la noix de Coco

galette des rois sans frangipane

Une galette rectangulaire à la crème de coco

Monsieur Mari n’aime pas la frangipane, même pas ma frangipane rapide.
Moi j’adore ça, alors j’avoue que je ne comprends pas trop comment c’est possible, mais tant qu’il m’aime moi, je lui passe ce genre d’étrangeté.
Et comme moi, je l’aime lui (surtout quand il me sauve des grosses araignées), j’ai eu envie de lui faire plaisir avec une galette un peu différente, une galette des rois sans frangipane.

Une galette en longueur, ça s’appelle un dartois.

“Bah en fait, si c’est pas rond, c’est pas une galette”. Oui, très juste, si on veut être précis, j’ai réalisé une bande dartois coco.

Et pour ce faire, j’ai fait une crème d’amandes, mais à la noix de coco.
“Bah en fait, si c’est à la noix de coco, c’est pas une crème d’amandes”. Oui, très juste, si on veut être précis, j’ai fait une crème de noix de coco.

Donc si on récapitule, j’ai fait une pas-galette à la crème pas-d’amandes : plus original, tu meurs étouffé.e avec la fève.

Recette de la galette des Rois Coco

Oui, je vais continuer à l’appeler galette des rois, parce que finalement, l’esprit reste : une pâte feuilletée, de la crème de fruits secs… et une fève.
Prenez ça comme la cousine éloignée, celle qui ne vient qu’aux mariages et aux enterrements, l’excentrique qu’on voit peu mais qui reste de la famille.

Pour 6 parts de galette des rois à la noix de coco, il vous faut
– 1 pâte feuilletée rectangulaire (de préférence pure beurre) : en tout cas de quoi découper 2 rectangles d’environ 15 cm x 30 cm
– 70g de beurre mou
– 2 oeufs moyens
– 35g de sucre
– 35g de sucre roux
– 75g de noix de coco en poudre (si vous n’avez que de la râpée, mixez-la un peu
– 3 à 4g de rhum
– 1/2 cuillère à café de vanille
– Sucre casson (sucre à chouquettes)
– Sirop de sucre (faites fondre puis bouillir 50g de sucre avec 50g d’eau, laissez refroidir)

Préparez la crème de noix de coco

Tous vos ingrédients doivent être à température ambiante.
Le beurre doit être bien mou.

Dans un petit bol, cassez les oeufs et battez-les à la fourchette.
Prélevez-en 75g pour la crème. Filmez le reste au contact et mettez au frais, ça servira pour la dorure.

Battez le beurre avec les sucre jusqu’à ce que le mélange devienne lisse, aéré et crémeux.
Ajoutez la noix de coco et mélangez avec une spatule (et surtout pas un fouet).
Incorporez la moitié des 75g d’oeufs, mélangez puis le reste et homogénéisez sans trop insister.
Finissez par incorporer les arômes.

Filmez au contact et mettez au frais

Ma crème d’amandes ou de coco a tranché, que faire ?

Si votre crème devient granuleuse, fait des paquets, rend du liquide en surface : elle a tranché. Le plus probable est un problème de température des éléments entre eux.
C’est rattrapable : mettez le saladier au bain-marie chaud quelques secondes en remuant et vous devriez récupérer une texture lisse.
ATTENTION : quelques secondes, pas plus, et pas bouillant le bain-marie : vous voulez réchauffez légèrement le tout MAIS sans faire fondre le beurre.

Le montage du dartois coco

Etalez/déroulez la pâte feuilletée.
Découpez 2 rectangles égaux de 30×15 cm. Il vous faut un couteau très bien aiguisé, sinon au lieu de trancher net, vous allez appuyer et écraser le feuilletage.

Remettez au frais 15 minutes.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, posez un premier rectangle.
Avec un pinceau, mouillez tout au tour, sur 2 voire 3 cms.
INTERDIT de mettre de la crème d’amandes sur le mouillé.

Remplissez une poche à douille avec une douille lisse unie, et déposez votre crème en boudins, dans la longueur, les uns collés aux autres.
Rappel : on s’arrête à la limite du mouillé.

Déposez la fève dans la crème, à l’envers (tête en bas) et enfoncez-la pour qu’elle n’affleure pas à la surface.

Prenez le 2e rectangle de pâte, et venez le déposer sur le premier.
Soyez vigilant.e à ne pas emprisonner d’air. Chassez-le avec vos mains.
Soudez bien en appuyant tout autour sur les bords (l’eau va servir de colle).
Posez une feuille de papier sulfurisé sur votre dartois coco, et à l’aide d’une 2e plaque retournez-le.

La dorure et la décoration de la galette coco

A l’aide d’un pinceau, passez une première couche de dorure d’oeuf sur toute la surface (mais pas sur les bords).
Entreposez au frais 20 minutes. (Profitez-en pour préchauffer votre four à 200°C)

Mettez une 2e couche de dorure.
A l’aide du dos de la lame d’un couteau, faites les dessins sur le dessus, et chiquetez le tour.
Pour chiqueter : ne coupez pas, mais repoussez la pâte, tout autour avec le dos de la lame du couteau.
C’est pour faire joli mais cela sert aussi à favoriser le développement du feuilletage.

Remettez au frais 5 minutes.

Disposez le sucre casson sur les côtés, dans la longueur. Appuyez légèrement.
Faites quelques trous par-ci par-là pour que la vapeur d’évade pendant la cuisson.

Et enfournez pour 30 à 45 minutes. (ça dépend beaucoup des fours).

Avec un pinceau, nappez de sirop tout de suite à la sortie du four, et votre galette brillera de mille feux.
Laissez reposer sur une grille après.

Le hic dans l’histoire ? C’est que si Monsieur Mari aime la crème de coco mais pas la frangipane, mes Marmailles, elles, aiment la frangipane mais pas la crème de coco.
Et voilà comment on se retrouve avec 2 galettes pour 4 à la maison….

Si vous voulez d’autres idées originales pour les Rois, allez jeter un oeil sur mes palmiers à la frangipane, mon gâteau façon frangipane (sans pâte feuilletée), ma galette à la crème de marrons ou même ma très colorée galette des rois arc-en-ciel !

Commenter