Tartes salées et sucrées

Tarte au pavot noir

recette de tarte au pavot noir

La tarte au pavot noir, une recette juive polonaise

Cuisiner à 4 mains avec Dorian, c’est pour moi toujours un évènement !

A l’idée d’aller investir sa cuisine, je suis comme une midinette avant un rendez-vous galant : en pleine effervescence devant mes étagères.
Bon, moi, je me fiche bien de ce que je vais porter (de toute façon, ça va finir taché de chocolat et de farine) mais je me soucie de ce que je vais apporter : quel livre va t’on farfouiller ensemble, quel aliment va t’on apprivoiser, quels univers va t’on mélanger ?
Je veux le surprendre, titiller ses papilles et sa curiosité, autant que je sais que je vais moi-même ouvrir mes horizons..
Une fois, je l’ai même emmené en patasucrie !

Je pioche donc allégrement dans mes recueils oubliés, j’attrape les aliments étranges à terminer, et parfois les vieux appareils récupérés à tester, je mets ça dans un grand sac et hop c’est parti pour l’aventure !
Donc en gros, quand on commence avec Dorian, on ne sait pas très bien comment ça va finir…. mais ça finit toujours bon. Comme cette fois, avec cette recette de tarte au pavot noir.

Le livre dont est extrait cette recette au pavot, c’est celui-ci, La cuisine de nos grands-mères juives polonaises, de Laurence Kersz, de 1999 (mais réédité depuis).

Ca aurait pu être un livre de famille, mais ma grand-mère juive polonaise à moi ne cuisinait pas (sauf le Gehakte Leber), donc toutes les recettes qu’il contient ne sont pas des souvenirs d’enfance..

Et franchement c’est dommage, parce que la tarte au pavot noir, je regrette de ne pas l’avoir rencontrée plus tôt. J’ai tout aimé, le goût, la texture, le visuel !

cuisiner une tarte au pavot noir

Les ingrédients de la tarte au pavot noir polonaise

Pour la pâte à tarte
300g de farine T55
150g de beurre
150g de sucre
1 oeuf
1 sachet de sucre vanillé
1 (grosse) pincée de sel

Pour la farce
150g de pavot noir
1/2 pot de confiture d’abricot de 370g
50g de chapelure
60 g de raisins secs blonds

Pour la déco
1 jaune d’oeuf battu et un peu dilué à l’eau

Dans la recette des Oumentaschen du livre (gâteaux fourrés pour la fête juive de Pourim), la farce est quasiment similaire mais intègre des noix dedans : en lisant ça, Dorian a eu l’oeil qui pétille, je parierais que sa version va en contenir !

Pour vous organiser, sachez que :
– la pâte doit reposer au minimum 1h,
– Le pavot doit gonfler 1h aussi.

Préparation de la pâte de la tarte au pavot noir

Mélangez le sel, le sucre et la farine.
Avec la feuille du robot (ou à la main du bout des doigts), incorporez ces poudres au beurre, rajoutez l’oeuf légèrement battu.
Pétrissez rapidement juste pour amalgamer, faites une boule et laissez reposer au frais au moins 1h.

Beurrez un moule à tarte de 24 cm (à fond amovible ce serait encore mieux), et séparez la pâte en 2.
Abaissez une première moitié jusqu’à pouvoir y découper un rond de 24cm, que vous déposerez dans le fond.
Roulez le reste de cette moitié en un long boudin à poser tout autour pour faire le bord.

Préparation de la farce au pavot de cette tarte juive polonaise

Versez de l’eau très chaude pour recouvrir le pavot, et laissez gonfler 1h.

Egouttez bien : faites-le en serrant dans un linge propre si vous n’avez pas de tamis très très fin.
Tiédissez la confiture d’abricots, ajoutez-la au pavot noir, ainsi que les raisins et la chapelure.
Mélangez pour homogénéiser.

Le montage final et la cuisson de la tarte au pavot noir

Etendez la farce sur le fond de tarte.
Avec la moitié de pâte restant, faites des bandes pour réaliser les croisillons (il vous faudra étaler-coupez-rebouler plusieurs fois).
Humidifiez le bord de la tarte à l’endroit ou vous poserez la bande pour qu’elle adhère bien.

Placez la tarte 20 minutes au congelo, passez le jaune sur la pâte et enfournez 35 minutes à 180°C en tournant la tarte à mi-cuisson pour une dorure homogène.

Démoulez… et mangez à la santé des grands-mères polonaises !

part de tarte au pavot noir

Et voilà le récap !

part de tarte au pavot noir

Tarte au pavot noir

Une recette juive polonaise
4 from 1 vote
Type de plat Brunch, Dessert, tarte
Portions 8 parts

Equipment

  • Moule à tarte de 24 cm

Ingrédients
  

Pour la pâte à tarte

  • 300 g de farine T55
  • 150 g de beurre
  • 150 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 grosse pincée de sel

Pour la farce

  • 150 g de pavot noir
  • 1/2 pot de confiture d’abricot de 370g
  • 50 g de chapelure
  • 60 g de raisins secs blonds

Pour la déco

  • 1 jaune d’oeuf battu et un peu dilué à l’eau

Instructions
 

Préparez la pâte à tarte

  • Mélangez le sel, le sucre et la farine.
  • Avec la feuille du robot (ou à la main du bout des doigts), incorporez ces poudres au beurre, rajoutez l’oeuf légèrement battu.
  • Pétrissez rapidement juste pour amalgamer, faites une boule et laissez reposer au frais au moins 1h.
  • Beurrez un moule à tarte de 24 cm (à fond amovible ce serait encore mieux), et séparez la pâte en 2.
  • Abaissez une première moitié jusqu’à pouvoir y découper un rond de 24cm, que vous déposerez dans le fond.
  • Roulez le reste de cette moitié en un long boudin à poser tout autour pour faire le bord.

Préparez la farce

  • Versez de l’eau très chaude pour recouvrir le pavot, et laissez gonfler 1h.
  • Egouttez bien : faites-le en serrant dans un linge propre si vous n’avez pas de tamis très très fin.
  • Tiédissez la confiture d’abricots, ajoutez-la au pavot noir, ainsi que les raisins et la chapelure.
  • Mélangez pour homogénéiser.

Montez et cuisez la tarte

  • Etendez la farce sur le fond de tarte.
  • Avec la moitié de pâte restant, faites des bandes pour réaliser les croisillons.
  • Humidifiez le bord de la tarte à l’endroit ou vous poserez la bande pour qu’elle adhère bien.
  • Placez la tarte 20 minutes au congelo, passez le jaune sur la pâte.
  • Enfournez 35 minutes à 180°C .

Notes

Tournez  la tarte à mi-cuisson pour une dorure homogène.

2 Commentaires

Commenter

Recipe Rating